Double anniversaire, l'un triste l'autre joyeux

Publié le par Lael

il y a un an, bonheur au salon du livre de Paris

il y a un an, bonheur au salon du livre de Paris

L'année dernière, le 19 mars, je vivais un double événement. Le premier, vous le savez déjà, c'était la sortie de mon premier livre, et mon premier salon en tant qu'auteur, à Paris qui plus est. A peine rentrée, on m'annonçait la mort de ma mamie, décédée le même jour de cette formidable aventure.

Aujourd'hui, j'ai envie de partager avec vous ce double anniversaire particulier. Ma mamie aimait lire, et bien qu'on était séparée par des centaines de kilomètres elle me soutenait à sa façon. Pourtant elle faisait partis de ces gens n'aimant que des lectures historiques, ou des témoignages de vies, bref, «la vie des vrais gens». Mais même si elle peinait à comprendre quelque chose d'aussi étranger que de la technologie, de la magie... elle était ouverte à ces "bizarreries" par amour pour moi. Je me souviens avec tendresse lui avoir envoyé ma première nouvelle aboutie, ma première participation à un appel à texte. C'était une nouvelle pleines de technologies en références aux geek, alors j'avais tout annoté, pour lui expliquer par exemple ce qu'était une fenêtre de tchat !

J'ai pu lui annoncer la bonne nouvelle de ma publication au téléphone, quelques mois plus tôt. Si vous saviez comment elle était heureuse pour moi ! Je savais qu'elle était sur la fin, et si je remercie mes proches de m'avoir laissé vivre ce merveilleux week-end à Paris avant de m'annoncer la nouvelle, j'ai toujours été triste qu'elle n'ai pas pu me voir comme je l'ai été depuis ce fameux week end, enfin heureuse, en train de me réaliser, de m'épanouir. Elle qui m'a connue si déprimée, à la recherche de moi-même. J'aurai aimé qu'elle voit combien je vais du plomb à la lumière. Mais je pense qu'elle est toujours là quelque part, et qu'elle le sait :)

Depuis quelques jours, elle me manque beaucoup, et j'ai un étrange sentiment de voir combien elle est lié à mes projets d'écritures. Moi qui, par un hasard incongru, me lance dans un nouveau projet de roman en ce moment, je pense à elle très fort. Je pense que de là où elle est, elle continue d'être heureuse pour moi, et qu'elle est un peu devenue ma muse.

Pardon, amis lecteurs, si j'ai exprimé certains regrets, car ceci n'est pas un anniversaire funeste, c'est un anniversaire pleins d'amour et de joie. Fêtons ensemble les un an de mon livre :)

HAPPY BIRTHDAY DU PLOMB A LA LUMIERE !

Le super bricolage d'images de circonstance

Le super bricolage d'images de circonstance

Commenter cet article

Philippe Aurèle Leroux 20/03/2017 19:52

Hello Marguerite,
J'ignorais la partie triste de ce double anniversaire et j'en suis vraiment désolé pour toi et les tiens. Il y a comme un passage de relais entre ta passion pour l'écriture et ta grand-mère, raison pour laquelle il est très important que tu t'accroches à la plume. J'aime beaucoup ta façon d'écrire, toute en poésie et en gentillesse, mais il est pourtant possible que ton plus beau personnage, ce soit encore toi.
Mes pensées t'accompagnent en ce jour si particulier.
Avec toute mon amitié,
Philippe

Lael 20/03/2017 20:52

waw merci phil pour ton message, c'est super gentil et ça me touche ! roh pi alors quel poète, mon plus beau perso c'est moi wow ça me touche vraiment.
Merci pour ton soutien et ton amitié, ça fait du baume au coeur !