[film] Doctor Strange, enfin un film de super héros qui change !

Publié le par Lael

[film] Doctor Strange, enfin un film de super héros qui change !

Le Docteur Strange est un neurochirurgien excentrique, qui voit brusquement sa vie brisée. En quête de l'impossible pour se guérir, il se retrouve à Katmandou pour un voyage initiatique qui l’emmènera bien au delà de ce qu'il pourrait imaginer.

2016 -2h

Ces dernières années j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre les péripéties des héros de Marvel sur grand écran (et les découvrir au passage, ne lisant pas de comics), mais une lassitude m'a gagné. La faute à l'histoire raconté, qui se résume toujours à la même, et surtout, toujours de la même façon. Les Gardiens de la galaxie sont venus mettre un peu de piment dans la sauce, mais au final, à part l'humour poussée de façon délicieuse, on s'ennuie aussi de l'histoire.

Quand j'y repense, le Marvel qui m'a le plus plû* est peut être Iron Man 3, qui malgré des lourdeurs, se concentrait sur son héros de manière intimiste, un héros humain et faillible.

Et c'est ce qu'on retrouve dans le Docteur Strange : là aussi voilà un personnage égocentrique qui chute d'un coup de son piédestal, et tout le fort potentiel émotionnel du film se tient là, joué bien sûr avec brio pour Cumberbatch qui à l'habitude de ce genre de rôle (on sent Sherlock, et j'ai d'ailleurs adoré le clin d’œil). Parce qu'il faut bien le reconnaître, le "méchant" du film on s'en fout un peu beaucoup, et encore une fois l'histoire est le point faible du film (sauver le monde, oh quelle surprise....). Alors Benedict aurait pu pousser le cabotinage, et la détresse, de son personnage plus loin, mais cela serait peut être tombé dans une caricature excessive. On a face à lui des seconds rôles très bons, que ce soit la chirurgienne, ou l'Ancien, et j'ai vraiment aimé le traitement de ces personnages où aucune scène n'est de trop. Pour une fois, l'amoureuse n'est pas juste là pour attendre son baiser, et leurs interactions sont très bien pensées et drôles. Car oui, le film est vraiment très drôle, sans virer à la parodie non plus.

Mais le film se penche aussi sur un vrai aspect "spirituel', comme lorsque le Docteur rencontre l'Ancien pour la première fois et se trompe de personne, car cette personne ne correspond pas à ce qu'il imagine. Le message du film se tient dans cette scène : tout ce qu'il croit, lui et sa science, ne sont rien ; poussières face à l'univers, il lui faudra bien lâcher prise et l'accepter. Oui l'esprit peut influencer la matière, et toutes les paroles de l'Ancien sont d'une grande justesse à méditer.


Cela nous ai démontré par un visuel époustouflant, et il faut le reconnaître, les moyens mis en places valent le détour : on ne pourra pas s'empêcher de penser à Inception, mais Doctor Strange va carrément plus loin, dans une exploration de l'univers qui nous fait sentir à quel point nous ne savons rien.

[film] Doctor Strange, enfin un film de super héros qui change !

D'ailleurs le visuel est aussi travaillé par des slow-motion, et un assemblage de techniques vraiment renversantes. Je préfère ne pas vous mettre d'images pour vous garder la surprise (bon et puis étonnamment il n'y a pas de gif ou d'image digne de ce nom à part les effets buildings comme on voit sur la première affiche). Mais le travail de mise en scène et de la photographie est sans doute améliorable, et n'a pas le grandiose d'un Cloud atlas par exemple. Enfin, j'ai apprécié aussi la recherche vestimentaire, à la fois simple et parfaite.

Doctor Strange reste aussi un film de super-héros, et passé la première demi-heure, il entre dans un schéma un peu plus classique (qui veut dire aussi que le héros fait du level up un peu trop forcé par les scénaristes), sans se démordre de son originalité de ton et d'univers. Les armes imaginés sont audacieuses (La cape !!! Mais il l'a piqué à Aladin en fait ? Les fous rires que je me suis pris !), les façon de se battre encore plus. J'ai aussi beaucoup apprécié que ce soit un héros qui utilise sa cervelle autant que ses muscles. Maintenant je me demande si l'aspect super-héros du film ne nuit pas à son propos, et il aurait peut être été bon d'oublier le côté "combat contre le méchant" pour se concentrer sur la découverte du multivers et sur la quête personnelle du héros.

En conclusion on a un film multi-forme qui tient autant de la comédie, du parcours initiatique, que de l'action, avec une originalité qui fait vraiment plaisir à voir, et tenue par des acteurs idéaux. Un des rares films où je me dis "je veux le revoir !" et qui je pense m'a laissé une empreinte.

Étonnamment, il n'aura pas réussit à me transporter complètement émotionnellement (là où Imitation game m'a ému aux larmes), il lui manque peut être quelques scènes, un peu plus de temps de sérénité (comme cette belle scène de fin avec l'Ancien), de ce je-ne-sais-quoi d'indéfinissable. Peut être parce qu'il s'éparpille un peu trop dans toutes ces facettes ? Mais ce film, après tout, aime les fractales, alors quoi d'étonnant ?

A voir ! 4,5/5

Autre critique chez Escroc-griffe

*de manière générale, mon top 3 va pour Iron Man 1&3, les gardiens de la galaxie, et la trilogie de Thor (impossible de résister aux charmes du dieu nordique qui allie humour et épopée mythologique) J j'ai été suffisamment lassée des Marvel pour ne pas aller voir Ragnarok, actuellement au cinéma... même si le Docteur Strange y apparait !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article