Fairy Tail, la tour du paradis (sans spoiler) (enfin à peine)

Publié le par Lael Marguerite

Fairy Tail, la tour du paradis (sans spoiler) (enfin à peine)

Je me remets à Fairy Tail et piuu que d'émotions ! Je ne me souvenais pas que l'arc de la Tour du Paradis était aussi beau à la fin 😍 Je vais donc revenir brièvement sur cet arc présent des épisodes 33 à 41 de l'anime, chapitre 75 à 104 (tome 10 à 13) pour le manga.

Déjà replaçons un peu le contexte : au début de l'histoire, Lucy rencontre Natsu et intègre la guilde de Fairy Tail. Les premiers arcs sont très courts et nous montrent des missions "classiques" avec Lucy qui s'intègre, puis l'arc de la lullaby (episode 5 à 8) commence à mettre en place le fil rouge de la série avec les démons de Zeleph. L'arc suivant avec l'ile de galuna (épisode 10 à 18) est un très bel arc se plongeant sur le passé de Grey, et cela reste mon arc préféré, très émouvant. Puis l'arc Phantom lord (épisodes 21 à 29) nous en dit plus sur Lucy, Mirajane, Elfman, et fait entrer en scènes des personnages importants. Puis il y a le mini arc de Loki sur trois épisodes, et enfin la Tour du Paradis.

La Tour du Paradis se penche sur le passé d'Erza avec une grande sensibilité. A l'heure où j'en suis de mon revisionnage (oracion seis), c'est le deuxième arc, avec l'île de galuna, qui m'émeut le plus et m'a fait pleurer comme une madeleine. Les thèmes sont fort :  la liberté, la vie, assumer son passé et continuer à avancer. On est dans du grand Fairy Tail. Les couleurs bleutés de la tour-cristal et de l'eau sont chatoyantes, les combats sont très bien chorégraphiés avec des moments en dirais de la 3D, et il y a de très beaux passages mettant en avant l'amitié entre Natsu et Erza. Erza qui ne s'est jamais autant dévoilée, jamais montrée aussi vulnérable que sur ce final où clairement ses sentiments ne lui permettent pas de tuer l'homme qu'elle aime (bien que son regard de tueur fasse franchement flipper). Comme elle dit à ikaruga, elle met des armures pour mettre une distance entre son cœur et les autres, mais malgré tout la chaleur de FT l'a changé. 

Impossible d'évoquer cet arc sans parler de Jellal (aussi orthographié Gerald, au secours). Il a déjà été entre-aperçu avec son tatouage typique sous l'oeil et ses cheveux bleus (qui est en fait un design remis au goût du jour de Sieg Hart, un personnage de Rave, la précédente œuvre de Mashima, dont Jellal possède d'autres caractéristiques). Mais cette fois il est au coeur de l'intrigue : avec Ultia et Zeleph se sont d'ailleurs des personnages importants pour le fil rouge de tout Fairy Tail. J'avoue avoir de l'affection pour le personnage de Jellal, par son côté "personnage au destin tragique" façon théâtre de Shakespeare, et bon là je spoile un peu mais je trouve très touchante la quête de redemption qu'il aura ensuite, un peu à la mode de Kenshin le vagabond.

Fairy Tail, la tour du paradis (sans spoiler) (enfin à peine)

Je regrette par contre que les trois assassins placés sur leur chemin soient aussi peu intéressants (d'ailleurs on ne les reverra pas), et l'amitié entre jubia et Lucy est bien trop soudaine pour être crédible (même si jubia en heavy metal ça vaut le coup d'œil mdr). Pour le reste cet arc est du grand art et m'a fait pleurer (encore !). Je met quand même en garde sur un truc, parce que ça m'a choqué la première fois, le passé d'erza est vraiment sombre puisqu'on parle d'enfants soumis à l'esclavage et la torture "-_-

Fairy Tail, la tour du paradis (sans spoiler) (enfin à peine)
Fairy Tail, la tour du paradis (sans spoiler) (enfin à peine)

En conclusion l'un des arcs les plus émouvants, une Erza dévoilée comme jamais, et s'il ne brille pas par ses combats cet arc fait avancer grandement le puzzle du fil rouge.

Les moments + (par ordre chrono) :

- souvenirs d'Erza lorsqu'elle utilise la magie pour la première fois

- Jubia en heavy metal

- Natsu versus miliana (parce que c'est WTF)

- Jellal et Erza

- Simon snif

- Natsu et sa Dragon Force

- Erza et Natsu

- "l'adieu" hommage final

À noter, la Tour du paradis change de design entre le manga et l'animé, dans ce dernier elle est beaucoup plus élancé, trop en fait lol, mais en comparaison elle est plutôt massive dans le manga :

Fairy Tail, la tour du paradis (sans spoiler) (enfin à peine)
Fairy Tail, la tour du paradis (sans spoiler) (enfin à peine)

L'anecdote : il y a un truc WTF, un mini easter egg sur un plan tout à fait sérieux, je me demande bien ce que ça fou là :

Fairy Tail, la tour du paradis (sans spoiler) (enfin à peine)

Et vous, qu'avez vous pensé de cet arc ? Et pour ceux qui ne l'auraient pas vu, j'espère que ça va vous donner envie de regarder Fairy Tail :)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fanarie 11/04/2019 19:56

J'avais trouvé à l'époque, que c'était un peu le premier arc à avoir une vraie dynamique de groupe/guilde, à part peut être l'arc phantom Lord, qui m'avait semblé plus court (mais c'est pas le cas à première vue)
Et chapeau pour l'easter egg, faut vraiment un second visionnage pour voir un truc pareil.
Je me replongerai peut être dans tous les saisons, une fois la toute dernière terminée, sniff.

Lael Marguerite 14/04/2019 20:41

ouip. L'easter egg j'ai vraiment halluciné quand j'suis tombé dessus ! alors tu regardes la dernier saison actuellement ? Moi je m'étais arrêté à l'arc tartaros, et là j'ai recommencé du début pour ensuite finir les derniers arcs. En tout cas c'est vrai que c'est la fin d'une époque, FT était mon premier animé, ça va faire bizarre quand j'aurais tout vu. Cela dit on peut se réconforter sur le fait que les dérivés de FT vont continuer vu qu'il y a toujours du succès. Et puis faudrait que j'essaye le nouveau manga de Mashima, Eden zéro, tu l'as lu ? c'était bien ?