Astuces cosplay N°8 : tuto faire une pièce d'armure en EVA

Publié le par Lael Marguerite

Astuces cosplay N°8 : tuto faire une pièce d'armure en EVA

Matériel :

- plaque d'EVA (par exemple à commander chez cosplaymat) densité 65 mg + plaque de créamousse

- décapeur thermique

- colle néoprène (que vous pouvez remplacer par de la colle chaude), vieille carte de bibliothèque

- cutter et ciseaux (et une planche à couper pour cutter)

- DIP : ici j'ai utilisé une bombe de plastidip (existe aussi en pot, flacon... Ce qui est plus rentable si vous en faites beaucoup. Bien prendre du DIP étanche non fibreux, je me suis fait avoir une fois et j'ai toujours le pot qui traine -_-)

- dremel si besoin

- joint carrelage si besoin

- bombe de peinture acrylique, pinceaux, scotch de masquage

- vernis acrylique

- scratch, attache

À noter qu'il faut prévoir aussi des protections (masque et lunettes), obligatoire pour le dremel et les bombes (DIP et peinture).

Et c'est parti 😁

WARNING / ATTENTION : avant de suivre ce tuto, lire l'erratum

Astuces cosplay N°8 : tuto faire une pièce d'armure en EVA

1 - après avoir préalablement fait un patron en papier, découpez votre plaque d'EVA à la forme voulue avec un cutter. Puis utilisez le décapeur thermique, qui est une sorte de super sèche cheveux, sur la pièce. Moulez-là, par exemple sur une bouteille en verre ou juste à la main, pour obtenir la courbe souhaitée.

Astuces cosplay N°8 : tuto faire une pièce d'armure en EVA

2 - Une fois refroidie (ça va très vite), collez les morceaux de creamousse (ici en jaune, coupés au ciseau) pour faire une épaisseur sur les bords : mettez de la colle néoprène sur chaque côté que vous allez coller, attendez que cela sèche au toucher quelques minutes, puis pressez l'un sur l'autre et ça ne bouge plus. Attention une fois collé c'est définitif ! L'astuce pour étaler la colle c'est de couper une carte en deux, type carte de crédit (moi j'avais une carte de bibliothèque), afin de s'en servir de spatule. Si besoin notez des repères sur la mousse pour ne pas vous tromper lorsque vous collez (gauche, droite, haut, bas...) mais attention à écrire sur la face qui va être cachée parceque sinon ça peut se voir à travers la peinture (j'ai eu le problème "-_-) !

Si vous avez des décos à rajouter, par exemple ici j'avais des pointes à faire, un dremel peut vous aider car l'EVA se ponce très mal à la main je trouve. Cela dit c'est un outil pas très simple à maîtriser (et cher) donc voyez en fonction de ce que vous voulez faire.

Enfin utilisez du joint carrelage pour boucher au besoin tout les défauts aux jointures entre deux morceaux d'EVA. C'est magique (et c'est devenu mon nouvel meilleur ami lol) ! J'ai pris un outil de modelage de terre, une mini spatule c'est bien et parfois le doigt  suffit.

3 - passez du DIP comme sous-couche, ici j'ai utilisé une bombe de plastidip. Cela va permettre à la peinture de ne pas craquer lorsque la pièce va bouger. J'ai eu un peu de mal, il a fallu que je mette la bombe dans l'eau tiède un moment.

Ensuite on attaque la peinture ! J'ai pris une bombe acrylique pour la couleur principale, afin d'avoir une surface sans coup de pinceaux. Ça a bien marché donc je vous invite à faire de même ! Il faut protéger d'abord les zones qui n'ont pas cette couleur avec du scotch de masquage (ici les bords en creamousse) puis bomber, en extérieur c'est vivement conseillé. Une fois sec (6h minimum), continuez à peindre avec de l'acrylique. J'ai d'abord fait le doré, puis un doré foncé (avec du marron et noir) sur les bords pour le relief. Enfin j'ai fait un bleu foncé (avec du cyan et du noir) pour marquer le relief. Et deux petites touches de rehaut bleu-blanc pour remettre de la lumière sur les pointes. 

4 - vernissez votre pièce d'armure, un vernis acrylique brillant en bombe par exemple. Enfin fixez les attaches. Pour cette épaulière j'ai collé avec la néoprène un biais doré sur la face interne, avec des scratch au bout. 

Et voilà vous pouvez porter fièrement votre œuvre !

Publié dans cosplay

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article