[film] Lucy de Luc Besson

Publié le par Lael Marguerite

[film] Lucy de Luc Besson

2014 - SF bullshit

Oui j'ai rattrapé cette daube de Luc Besson. Parce que c'est Luc Besson. Mais faut dire qu'à part le génial 5ème élément, ben... Ah j'avais adoré Valérian ! Bref l'histoire de Lucy, c'est avec comme d'habitude une héroïne badass vengeresse : Lucy est une jeune femme qui se fait piéger par un trafiquant de drogue chinois. Sauf qu'elle va goûter à la drogue par mégarde, ce qui va avoir un effet détonnant sur son cerveau, le faisant fonctionner au maximum de ses capacités.

Lucy c'est avant tout un film désespérément vide. Une fois qu'elle devient plus intelligente, elle ne parle presque plus, et on se retrouve avec de l'action à tout va sans qu'il y ai un vrai sens à tout ça. D'ailleurs elle ne sait même pas elle-même quoi faire de sa vie ! C'est dire si le film n'a pas de ligne directrice autre que "miss développe de plus en plus les capacités de son cerveau" avec des écrans avec un pourcentage blanc sur fond noir qui n'est pas sans rappeler mob psycho100. Les personnages sont ratés, entre le flic français qui l'aide on ne sait même pas pourquoi, les scientifiques qui sont juste là pour acquiescer et faire de la figuration, et l'héroïne elle-même dont on ne sait presque rien (même pas son nom de famille)... oulàlà. En prime il n'y a pas d'émotions, puisque la miss est plutôt une mort-vivante-robotique qu'autre chose. Elle dit d'ailleurs qu'elle ne ressent plus ni de peur ni de désir, bref elle n'a plus grand chose à voir avec un humain. Un rôle aussi antipathique ne peut pas être rattrapé par le jeu de l'actrice, même ici de Scarlett Johansson.

[film] Lucy de Luc Besson

Et j'ai gardé le meilleur pour la fin : la fumisterie scientifique. Bon je m'y attendais, le film est basé sur un vieille théorie qui a été complètement abandonné : spoiler, si notre cerveau fonctionne à "plus de dix pour cent" de ses capacités, c'est parcequ'il est déréglé et cela ne donne pas des super pouvoirs mais une "surchauffe" et des crises d'épilepsie... (Pour être exact on ne peut pas définir le "pourcentage d'utilisation" puisque le cerveau utilise des zones différentes pour chaque tâche particulière, mais que les autres zones ne sont pas "mortes" pour autant. De toute façon en une journée tout le cerveau est sollicité. Enfin, du point de vue évolutif cela ne servirait à rien d'avoir un cerveau inutilisé à 90% ! voir ici)

Alors oui c'est du divertissement et pas de la hard science, mais quand même. Le truc c'est que le film dit bêtise sur bêtise, faisant au passage de l'ethnocentrisme (comme quoi l'homme "est au sommet de la chaine animale"), nous informant que "la première femme de l'humanité s’appelait Lucy" (faut-il vraiment commenter ?) ou encore que "la vie est apparue il y a un milliard d'années" (encore faut-il définir "la vie", mais à la fin de la formation de la Terre, il y a 4,5 milliards d'années, ça a commencé avec le développement des acides aminées. Puis des bactéries et autres organismes unicellulaires sont apparus vers 3,8 milliards d'années). De quoi presque dire que le film est créationniste !

Bref je veux bien être d'accord pour dire que c'est une licence artistique lorsque lucy dit qu'elle "sent la rotation de la Terre ou "son cerveau", mais le film va très loin, ne cherchant aucune cohérence dans le globiboulga pseudo-scientifique de la transformation de l'héroïne en super héros. C'est purement un prétexte bidon pour user d'effets spéciaux dans tout les sens, comme si des gamins s'étaient amusés à écrire le scénario en mode "ah oui et puis on va lui faire faire ça aussi !" "et ça" "et ça" sans créer du lien, de la logique, même interne (et on s'en fou si c'est pas crédible), mais non, même la logique interne a foutu le camp (et on reste dubitatif devant Lucy qui annonce devoir "ouvrir les cellules" à fond pour grignoter un peu plus de pourcentage).

Mais le pire peut-être, c'est la fin du film : il n'y a même pas une morale percutante, je ne sais pas, quelque chose à en tirer. Juste rien.

Bref, vous l'aurez compris, ce film est raté sur tout les plans. Le comble c'est qu'il maltraite notre intelligence alors que c'est son sujet ! Il est à fuir ! 1/5

Publié dans livres et films SFFF

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article