[série TV] The Defenders et Dardevil saison 3

Publié le par Lael Marguerite

[série TV] The Defenders et Dardevil saison 3

The Defenders

8 épisodes, 2017

Luke Cage, Iron Fist, Jessica Jones et Daredevil se retrouvent pour affronter la Main et empêcher l'organisation de détruire New York.

Cette mini-série est très particulière, puisqu'elle rassemble les différents héros des séries Marvel Netflix, tout comme l'arrow-verse rassemble les superhéros DC. Mais point ici de superhéros pour adolescents, gentillets et défendant le bien avec leur coeur pur... Tout comme les séries Marvel en question, The Defenders nous emmène dans un univers adulte, aux héros sombres et torturés, où les poings parlent avant la langue et où les katanas tranchent des têtes (donc warning violence). Par rapport à DC c'est le jour et la nuit.

Cette série est la suite de la saisons 2 de Dardevil, et des saisons 1 de Luke cage, Iron fist, et Jessica Jones. Je n'ai vu que Daredevil, et c'était en effet indispensable : le reste est en option. The Defenders continue en fait des points d'intrigues de Daredevil laissé en suspens, mais il sert surtout à clore l'arc de la Main pour toutes les séries Marvel. Hors l'histoire du show est son point faible, d'autant qu'il y a un manque de démesures à la fin qui laisse un arrière-goût amer. Tout ça pour ça, c'est un peu ce qui doit passer dans la tête de la majorité des téléspectateurs.

Alors les Defenders, ça vaut le coup ? Si vous n'êtes pas un adepte des superhéros en question, non, assurément. Si vous avez accroché à Daredevil et consort, oui : mais les qualités du show sont égales à inférieures aux autres séries. En effet, il y a une super esthétique visuelle, un gros travail d'ambiance sombre et mélancolique. Mais les combats qui font la renommés des séries Marvel sont finalement peu nombreux, et si on note un plan-séquence bien orchestré, on a le droit aussi à des scènes de baston brouillonnes à moitié dans le noir où l'on ne sait plus qui combat qui. Leurs capacités aussi sont sous évalués, par exemple Jessica et Luke, on peine à les sentir super-forts (et c'est dans un détail, qu'on va se dire à oui quand même). Le meilleur fight de Defenders, c'est Luke contre Danny au début, c'est dire !

Bref, au final je retiens plutôt l'image et l'ambiance, avec cette équipe de bras cassés, aux forts caractères et qui n'ont pas envie de travailler ensemble. Mais c'est raté en terme d'histoire, de personnages (aucun intérêt à rameuter tout leurs copains par exemple, sauf pour montrer que Claire est décidément la bonne copine de tous), de rythme (tellement lent, le premier épisode surtout il ne se passe rien), et même de fight malgré la recherche esthétique qui imprègne la série. Même Sigourney Weaver au casting n'a pas pu empêcher le naufrage.

2,5/5

[série TV] The Defenders et Dardevil saison 3

Enfin, quelques mots sur Dardevil et son ultime saison 3.

J'ai beaucoup aimé replonger dans cet univers assurément sombre, mais tellement intéressant ! La saison fait suite à merveille des évènements de Defenders, et c'est une nouvelle facette du diable de Hell's kitchen que l'on découvre. J'ai beaucoup aimé voir ce Daredevil brisé, qui rejette son identité, qui rejette ses amis (même si on voudrait le baffer). Cela donne une nouvelle sensibilité au personnage, une personnalité ambiguë qui ne va pas forcément réagir comme avant aux problèmes. J'ai aimé les nouveaux personnages, avec un nouveau "méchant" dont la plongée dans son passé a été un des épisodes les plus marquant de cette saison. Ce nouveau "méchant" est l'autre facette de la même pièce que Daredevil, car tous les deux luttent contre leurs démons intérieurs et cette nuance donne une grande force au personnage (admirablement interprété aussi). J'ai aussi adorer retrouver Fisk, le "grand méchant" de la série qui effectue un come-back à son image, grandiose. Ce personnage est décidément l'un des mieux écrits de la série et le plus passionnant (plus que Daredevil lui même en fait). Je regrette qu'à contrario les rôles des amis de Matt peinent à sortir de leurs clichés pénibles.

Enfin, comment parler de Daredevil sans évoquer le gros point fort de la série : le soin mis dans la réalisation et la mise en scène pour des images toujours plus esthétiques et parfaites. Je l'ai déjà dis, les scènes de combats, filmés parfois en plans-séquences, sont une référence en matière de séries, un vrai régal visuel qu'on ne trouve qu'ici. Cette nouvelle saison nous envoie encore du lourd, que ce soit la vision d'un assaut contre une voiture en étant à l'intérieur de celle-ci, ou une évasion de prison (un plan-séquence intense de 11 minutes !). Enfin j'ai beaucoup aimé la façon dont ils ont montré le passé du "nouveau méchant", pas par des flash-back bateau mais par une mise en scène soignée et un jeu sur la couleur.

Bref cette saison montre une nouvelle fois la grande qualité visuelle de la série qui laisse loin derrière elle les autres séries TV classique. Et l'écriture des "méchants" vaut aussi son pesant d'or. Alors certes, c'est une série noire et sanglante, mais accrochez-vous ça vaut le détour.

4/5

[série TV] The Defenders et Dardevil saison 3
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article