Point Otaku mai-juin : blabla, One Punch Man et Iris zéro

Publié le par Lael Marguerite

Ces derniers temps je raffole moins d’animé et de mangas, et j'essaye surtout de finir les séries en cours. J'ai ainsi commencé Steins;gate 0, qui est la suite du génialissime Steins;gate que j'avais présenté brièvement lors de mon top 2018 (où il avait foncé à la première place de mon classement anime). J'ai eu quelques soucis techniques lors de mon visionnage via Wakanim ce qui a coupé mon élan. Là j'attends les dvds que j'ai précommandé pour pouvoir regarder la série dans de bonnes conditions. Il va sans dire que si j'ai commandé la série c'est que les premiers épisodes de la série m'ont beaucoup plût, on verra avec mon verdict final si la série a tenu sur la longueur. J'ai aussi vu le sympathique tranche de vie Barakamon, mais ça je vous en parles la semaine prochaine ;)

One Punch Man saison 2

Point Otaku mai-juin : blabla, One Punch Man et Iris zéro

2019 (première saison en 2015) shonen nekketsu, comédie

Saitama est un super-héro qui est hyper blasé de la vie car il est trop fort, il bat les monstres en un coup. Alors qu'il aimerais désespérément trouver un ennemi à sa hauteur, il croise la route de Genos, un cyborg. Genos est tellement impressionné par la puissance de Saitama qu'il lui demande de le prendre comme disciple : dès lors les deux compères vont rejoindre l'association des héros pour sauver des vies, se faire connaitre, et tant qu'à faire, trouver des défis à leur niveau.

La série s'endort sur ses acquis et m'a déçue sur cette saison. C'est toujours aussi beau, les combats sont fluides et dynamiques, les effets spéciaux de l'armure du cyborg Genos ont été upgradés et sont impressionnants. La bande son déchire aussi. Mais la série n'ose pas assez, ne sort pas du cadre établi en saison 1. L'arc de cette saison est aussi hyper bancal. Il y a trop d'éléments, trop de nouveaux personnages sur deux fils rouges principaux. En un épisode on suit 5 combats différents et chaque combat est réglé en deux minutes ! Si j'ai mieux apprécié les derniers épisodes, avec certains combats mieux exploités (Genos contre Garoh ça décoiffe ! quelle puissance !), la fin de la saison laisse sur un cliffhanger assez décevant. Cet arc va donc continuer à se développer dans la prochaine saison, avec sans doute encore comme caractéristique principale la quasi absence de Saitama ! C'est un peu surprenant vu qu'il s'agit du personnage principal, mais ça se comprend scénaristiquement (je vous dis pas la difficulté de gérer un personnage trop puissant). Le plus gros problème au fait qu'on voit peu Saitama, c'est que cela rend les scènes humoristiques très rares. Et One Punch man sans humour, c'est comme des pâtes à la carbonara sans pâtes... Résultat on s'ennuie !

Bref une saison décevante, très mal gérée dans sa composition et son rythme, nous laissant très frustrés (d'autant qu'il y a des bons éléments comme l'histoire de King, mais c'est trop mal organisé). Vraiment dommage après la géniale saison 1 (dispo sur netflix) que je me suis revue juste avant avec grand plaisir. Certains disent que c'est à cause du changement de studio d'animation. Je n'en suis pas persuadée étant donné que cela semble suivre fidèlement le manga et que le problème est dans la gestion du scénario... 2,5/5

 

J'ai aussi revu tout Hakuouki, histoire de me motiver à finir d'écrire mon roman uchronique qui se déroule justement à cette période, et où le Shinsengumi a un rôle majeur (plus d'infos ici). Là je suis sur le préquel, et dès que je l'ai fini, je vous sors des archives l'article que j'avais écrite sur la saga mais jamais publiée ;) C'est un réel plaisir de la revoir ! J'ai voulu de même me refaire Kenshin le vagabond, afin de finir enfin le manga, mais l'animé est tellement mauvais en comparaison que j'ai du mal (et puis j'ai les épisodes en français, ça pique). Bon cela dit je m'amuse à comparer les deux supports. Là encore j'ai un article en stock écrit à l'époque où j'avais découvert la saga, je vous remet tout ça à jour et je publierais ça ;)

Enfin j'ai lu un manga :

Iris zéro

Point Otaku mai-juin : blabla, One Punch Man et Iris zéro

8 tomes (en cours), seinen, tranche de vie, school life, fantastique (en fait c'est de la SF je pense puisque l'Iris est apparu à la naissance, et je penche pour une mutation génétique)

Tôru cherche à s'exposer au minimum au regards des autres car il est le seul enfant à ne pas posséder un "iris", pouvoir passif et différent suivant chaque individu. Mais un jour une fille populaire du collège vient le sortir de sa tour d'ivoire en demandant son aide. Lui qui est discriminé pour ne pas avoir de pouvoir se retrouve sous les projecteurs...

Je ne sais pas trop quoi dire sur ce premier tome. Le dessin est correct, l'histoire se tient, et le fait d'utiliser ces supers pouvoirs comme un moyen de voir le monde différemment est cool mais... bof. Peut être parce que les personnages sont relativement incolores pour l'instant, ou que les thématiques de la discrimination et du harcèlement scolaire sont un peu trop traités avec légèreté (j'ai juste pas compris comment en deux cases le héros trouve un groupe pour sa sortie scolaire alors qu'il n'est aimé de personne, sans parler du fait qu'il se retrouve vite dans un petit groupe d'amis réguliers). Les tentatives d'humour aussi (avec le fantôme des toilettes) sont assez ratés à mon goût. Après ce n'est que le premier tome, il faudrait bien sûr que je donne sa chance au tome 2 pour voir comment l'histoire se développe, mais je n'ai pas assez adhéré.

Point Otaku mai-juin : blabla, One Punch Man et Iris zéro
Point Otaku mai-juin : blabla, One Punch Man et Iris zéro

Ce tome 1 est trop vide, et je crois tout simplement que je n'ai pas envie de lire un tranche de vie sur le harcèlement scolaire raconté avec autant de naïveté. J'aurai aimé que l'histoire évolue vers de l'action, vers un shonen plus classique, mais ce n'est pas le cas. C'est dommage parce que le principe de pouvoirs est plutôt sympa*. 2,5/5

*Chacun voit des éléments surnaturels leur servant d'indications pour un sujet donné : par exemple une fille peut savoir si quelqu'un ment car elle verra une queue du diable à la personne.

Autre critique chez Yozone

ps1 : à noter que ce manga est "sex appeal zero", c'est à dire sans fan service. C'est un choix délibéré des auteurs qui nous disent à la fin "c'est vraiment trop facile, dès qu'il y a des filles dans un manga, de vouloir les voir se déshabiller" et ça fait plaisir !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article