En vrac séries/films SFFF : Umbrella Academy saison 2, Space Force, Lucifer saison 5, Nouvelle génération, Gravity, time lapse...

Publié le par Marguerite

Alors oui aujourd'hui c'est un pot-pourri, sauf que malgré cette expression il y a des trucs pas pourri à l'intérieur ! Tout est actuellement dispo sur Netflix.

On commence avec une série TV de super héros pas comme les autres.

Umbrella academy, saison 2.

En vrac séries/films SFFF : Umbrella Academy saison 2, Space Force, Lucifer saison 5, Nouvelle génération, Gravity, time lapse...

L'année dernière cette nouvelle série avait fait l'effet d'une petite bombe. J'avais été enthousiasmé par son originalité, ses personnages décalés et surtout son traitement de l'image, à la réalisation prodigieuse - un peu moins sur son histoire. Voir ma chronique. J'avais quelques doutes sur cette 2ème saison mais elle a sû me souffler. C'est une franche réussite qui emporte la série plus loin encore.

Ce qui frappe, c'est d'abord le soin à la bande son et à l'image, tout est très travaillé, léché. Le travail de mise en scène très abouti, chaque angle de vue est réfléchie avec soin au millimètre. Par exemple j'ai beaucoup aimé lors des retrouvailles Alyson/Luther que l'on voit sa vision des choses : la foule disparaît et il n'y a plus qu'eux, car pour lui il n'y a qu'elle qui compte. L'image se fait donc poète et vient s'enrichir d'un sous-texte. Les débuts d'épisodes donnent souvent lieu à des mises en bouches particulièrement savoureuses. L'introduction de cette saison est du tonnerre.

Cette saison 2 nous embarque pour un voyage dans le temps juste avant que Kennedy ne se fasse tuer. Cela permet de retracer l'époque, que ce soit avec l’apartheid et la cause noire du côté d'Allison, ou encore les hippies et les sectes avec Klaus. Cela donne un vrai plus à la série, et j'ai particulièrement aimé toute la partie avec Allison. J'ai aimé la vision éclaté et multi-voix de cette saison, avec chacun dans son coin qui tente de vivre sa vie dans le passé jusqu'à ce que Five les retrouve. Les personnages étaient moins tête à claque, même si numéro 5 a commencé à me gonfler. J'ai beaucoup aimé le naturel avec lequel s'est créé l'alchimie entre vanya et l'autre femme (ça faisait pas style on va les caser ensemble pour cocher une case dans la représentation des minorités. D'ailleurs le cast est assez large en terme de représentativité c'est cool). J'ai quand même été surprise qu'avec si peu d'épisodes (10) il y ait encore autant de longueurs !

Plus d'humour, plus de trash aussi. Cela donne une ambiance particulière que j'aime moyen. ça me rappelle un peu les déjantés de Mistfit, on sait jamais trop à quoi s'attendre, ça peut être gore par moment. Bon cela dit quand numéro 5 prend une hache on sait que c'est pas pour prendre un thé !

Cette saison 2 n'exploite malgré tout pas assez son potentiel et reste frustrante. Heureusement, la série vient enfin aux intrigues de fond (les autres enfants, le père, le bureau temporel...) et cela promet une bonne saison 3.

En conclusion, une série toujours aussi innovante et magnifique dans son travail de mise en scène et réalisation. Sans oublier la BO. Attention, l'ambiance est particulière avec pas mal de violences.  Que ce soit sur les personnages, sur l'histoire... la série se bonifie avec le temps, j'ai hâte de voir ce qu'ils nous réservent ensuite. 4,5/5

ps :  le final était attendu avec le peu de cas qu'ils font des paradoxes temporels. "-_-

On continue avec un diable et une série spatiale barrée !

En vrac séries/films SFFF : Umbrella Academy saison 2, Space Force, Lucifer saison 5, Nouvelle génération, Gravity, time lapse...

Space force

La série nous montre le quotidien du général dirigeant la Space force de l'armée américaine. Objectif : la première colonie sur la Lune. Mais il va falloir être compétitif, ce qui n'est pas simple avec une équipe de bras cassé. 10 épisodes de 30 min.

Bof, très spécial. Humour pince sans rire pas vraiment drôle, on est plus ici dans une critique du système que dans de la comédie. Le casting est au top, la série explore la conquête de l'espace mais aussi vie privée du général. Deux bons discours du général sur toute la série ça fait peu, ça aurait pu être plus percutant. La saison suivante devrait entrer encore plus dans de la SF vu la fin de saison alors, si cela se fait un jour (rien de sûr) pourquoi pas. Bref : bof bof. 2,5/5

Lucifer saison 5

La suite des aventures du Diable, fantastique et policier. Précédente chronique ici - 8 épisodes

Mouais. Toujours la même sauce, et je me demande vraiment pourquoi je regarde. Des trucs prévisibles à des kilomètres, des enquêtes qui endorment, des trucs qui heureusement font sourire, mais des personnages qui sont en boucle... Bon cela dit Lucifer semble avoir grandi, mais c'est pas sûr vu la facilité avec laquelle il retombe dans ses travers. C'est vraiment la série où je sais pas ce qui m'accroche, mais le pire c'est que j'ai envie de connaître la suite mdr. Conclusion : vite regardée, vite oubliée. 2,5/5

Enfin, pot-pourri de films !

En vrac séries/films SFFF : Umbrella Academy saison 2, Space Force, Lucifer saison 5, Nouvelle génération, Gravity, time lapse...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fanarie 19/10/2020 14:17

J'ai été un peu déçu par Umbrella Academy S2, surtout du fait que le plot n'évoluait pas réellement, mais ça se regarde tout à fait, et c'est toujours aussi dijoncté.
Sans avoir trouvé la saison révolutionnaire pour Lucifer, j'avais trouvé que l'ajout de Michael avait justement relancé un peu l'intrigue, reste à voir ce que le Deus Ex Machina :-) de la fin donnera plus tard.
C'est bizarre pour Gravity, il n'avait pas été vendu comme le film du siècle ? Enfin pour l'avoir vu un peu après tout le monde, j'ai été assez déçu, trop d'attentes surement. Mais tu parles du principe de déplacement en G0, ben justement je trouvais qu'il est assez mal fait avec de nombreuses erreurs de mécanique physique : il n'y a pas exemple pas de tension dans l'espace,même si j'en comprends l'effet dramatique.

fanarie 21/10/2020 13:41

je parle de la tension des cables

Marguerite 19/10/2020 19:36

comment ça pas de tension dans l'espace ? pas compris. Merci de tes commentaires, ça me change des spams '-_- XD