Coeur de Jade, lame du dragon tome 1

Publié le par Lael

2987696309_1_3_aW5mqXJh.jpgLittérature jeunesse

Fantasy Historique

 

Nous sommes en Chine, il y a deux milles ans. Lors de l'attaque de son village, une jeune chinoise trouve refuge auprès d'un dragon. Celui ci lui permet de devenir une guerrière impitoyable, Coeur de Jade. Une justicière qui ne souhaite qu'une chose : se venger.

 

Je dois bien l'avouer, à contre-courant de la majeure partie de la bloggosphère, je n'ai pas été conquise par Coeur de Jade. Pourtant, la couverture est superbe avec cette texture-miroir (même si cela a le défaut de se rayer très vite), et les dragons en-têtes de chapitres. J'ai aussi adoré récemment Les Trois royaumes, film qui se déroule à peu près dans la même période historique. Bref, cette plongée dans la Chine antique, teinté de fantastique, le tout inspiré d'un jeu de rôle, était une bonne idée. Sur le papier...

 

J'ai tout d'abord été déroutée par l'ellipse énorme qui nous fait sauter de la rencontre avec le dragon, à l'enquête, des années plus tard, alors que la réputation de Coeur de Jade n'est plus à faire, et qu'elle s'est vengée de Poing de Bronze on ne sait comment. C'est audacieux, mais cela ne m'a pas plû, confirmant la mauvaise impression laissée par la fin du premier chapitre : j'ai trouvé particulièrement irréel cette scène où le dragon lui dit qu'elle peut se battre aussi vite que le vent, et qu'elle s'apprête à décimer une escouade de guerriers endurcis (et ça s'arrête là). Comment cette jeune villageoise devient t'elle cette guerrière inhumaine ? on ne le sait pas. Quels liens l'unis à ce dragon et quels sont les pouvoirs qu'il lui donne ? on n'en sait rien non plus.

Car la "magie" dans Coeur de Jade, serait apparemment issue de la maîtrise du Tao, mais encore une fois, on ne sait pas comment cela fonctionne (sans parler que la nuance entre les guerriers et les fangshi -sortes de devin/exorcistes est floue, puisqu'une guerrière -Lune de Sang- va user d'un "pouvoir de persuasion"... La faculté des guerriers à manipuler l'énergie du Tao serait donc plus qu'une aide au combat ?). Au point où les scènes d'actions finales deviennent acadabrantesques : tout le long du roman, dans la plus pure tradition du wu xia pian (film de sabre chinois) les héros voltigent et effectuent des coups de maîtres super-rapides, et les voilà soudain à combattre "normalement". Je veux bien croire que, comme dans tout jdr qui se respecte, les "boss" de fin soient plus dur à abattre, mais au lieu d'élever le style de combat des ennemis à l'art redoutable acquis par nos héros, c'est ceux-ci qui sont rabaissés, et se retrouvent presque à combattre avec deux mains gauches !

Autre gros point noir : la psychologie des personnages manque sérieusement de développement. Après 300 pages, je ne sais presque rien d'eux (et encore moins du dragon). Que pensent t'ils, que ressentent t'ils ? L'exemple le plus flagrant est au tout début : Coeur de Jade, encore jeune villageoise, dont l'univers vient de basculer, tue pour la première fois... que se passe t'il en elle ? Néant. Ce chapitre paraît d'ailleurs bien trop précipité, je n'ai pas réussis à ressentir ce qu'elle pouvait vivre à l'intérieur. Et c'est comme ça tout le bouquin. Du coup, difficile de ressentir quoi que ce soit pour eux.

Quant au "carnet" final, nous donnant des définitions et des explications supplémentaires, j'ai bien aimé l'idée, puis j'ai déchanté : aucune explication par exemple sur la façon dont ils utilisent le Tao, des illustrations en noir et blanc trop petites pour qu'on y distingue grand chose, et enfin des définitions qui ne pallient pas à l'intégration assez erratique du vocabulaire chinois spécifique dans le récit (ainsi je n'ai pas bien compris la différence entre "jiang hu", "wu lin", "da xia" et "wu xia".)

 

Mais tout n'est pas négatif : parlons maintenant des bons points. Si le récit comporte beaucoups de personnages, on arrive à lune-de-sang.jpgs'y retrouver grâce à ce lexique de fin. Il faut aussi reconnaître que le style est ample et se lit aisément.

Et surtout, j'ai apprécié le regard cinématographique dans la description : on imagine aisément les pirouettes extravagantes de Coeur de Jade et ses amis ; on visualise Xian méditant et s'entraînant dans l'archipel des Cents Crocs ; on devine la pluie sur les figures encapuchonnés qui se jaugent du regard, prêtes à dégainer...

 

Pour finir, un mot sur l'ambiance. D'un côté oui, on se sent bien en Chine médiévale, grâce à ce côté visuel de la narration. Mais il manque tout de même des descriptions nous faisant sentir chaque royaume : au final nos héros traversent plusieurs contrées mais on ne sent guère les différences, cela s'apparente plus à une suite de noms dénaturés.

Car si le style de l'auteur est visuel, il n'est pas vraiment descriptif ou introspectif : la majeur partie du roman se fait par des dialogues, entrecoupés d'actions, que cela soit des combats où des gestes anodins.

 

En somme Coeur de Jade, c'est comme un bon film de divertissement : l'image est belle, mais cela manque de fond. C'est un livre qui séduira les plus jeunes et ceux, un peu plus âgés, qui aiment une littérature peu exigeante et souhaitent partir à l'aventure. Je remercie les Editions Nouvel-Angle Matagot pour cette découverte et lui attribue la note de 2,5/5.

 

Autres critiques (comme je disais, toutes positives !) :

Malorie, Phooka, Snow, Lilie, Lalou, Archessia

 

CITRIQ


En plus :

Coeur de Jade est une trilogie :

Tome 1 - Le Secret des Masques
Tome 2 - Les Brumes des Sources Jaunes
Tome 3 - L’éclipse des Neuf Lunes

Le site internet dédié (avec une bien jolie video de présentation)
Le premier chapitre à télécharger >ici<

Commenter cet article

Caliope 27/09/2011 22:50


Comment ça tu n'as pas aimé ? C'est honteux ! Lol
Enfin, je ne connais pas cet ouvrage et ce n'est pas parce que tout le monde aime quelque chose que ça nous plaît.


Malorie 19/09/2011 13:52


Je n'ai pas ressentie ce que tu as pu vivre avec cette lecture. En ce qui me concerne, j'ai eu au final un gros coup de cœur pour cette trilogie (les tomes suivant ont été, pour moi, encore
meilleurs que le premier, qui était vraiment génial). J'ai aimé me plonger dans cette époque, je me suis immergée totalement. Et la plume de l'auteur est, à mon goût, délectable...
Je garderai un excellent souvenir de cette trilogie et j'espère lire d'autres œuvres de l'auteur.


Lael 23/09/2011 00:02



c'est pas grave ! c'est bien si ça t'as fais plaisir, c'est l'important