demain : stargate Continuum

Publié le par Lael

Demain sera diffusé sur Série Club le deuxième téléfilm Stargate SG1, Stargate Continuum, lui aussi inédit en France.

 

Il est fait pour les fans, tout comme le premier : l'entrée en matière est abrupte, sans transition, et on doit avoir suivis la série pour comprendre le scenar. MAIS avec deux-trois infos, il reste accessible. Voilà donc la présentation, mon avis... et de quoi avoir les deux-trois bases pour bien suivre.

 

SG1 assiste à un cérémonie visant à extraire le symbiote goa'uld d'un clone de Baâl. Hors celui ci n'a pas l'air franchement inquiet à l'idée de mourrir, et les previent que ce n'est pas finit. Puis Teal'c et Vala disparaissent soudainement...

 

continuum.jpgPour commencer, quelques clés pour comprendre :


Les goa'uld étaient le premier grand ennemis de la série. Ce sont des parasites, des symbiotes (sortes de gros vers), qui prennent possession du corps d'un hôte, principalement un humain. Ils ont un empire et une structure féodale, avec des goa'ulds plus importants que d'autres, certains sont des vassaux, etc. Très méchants, difficile à tuer, bref, SG1 à passé près de 8 ans à les combattre, et ce n'est que par des assaults successifs, des humains mais aussi d'autres ennemis, que l'empire goa'uld s'est effondré. Dans les derniers sursauts de cette espèce belliqueuse, un Grand Maître du nom de Baâl s'est cloné en de multiples copies... et bien qu'on ait chassés les clones, on ne sait pas si le vrai Baâl, lui, est toujours en vie...

 

La particularité d'un goa'uld, c'est qu'il a le contrôle totale du corps qu'il occupe. Contrairement aux Tok'ra, qui sont issus des goa'ulds à la base, mais ont developpés une autre philosophie de vie. Eux vivent en symbiose avec leurs hôte, ne leur force à rien, les laisse exister. C'est un peu comme si deux personnes habitaient le même corps. Ces Tok'ra forment la résistance, et on aidé à détruire les Grands Maîtres goa'ulds. C'est l'un des premiers peuples alliés de la Terre.

 

Deux mots maintenant sur les personnages : Vala et Teal'c sont des extraterrestres qui ont rejoints la cause des humains. Vala est une voleuse, qui a été possédé pendant un temps par un goa'uld, Quetesh. Teal'c a été le bras droit d'un grand goa'uld, Apophis.

 

Et la porte des étoiles a été trouvée en Egypte, en 1928, près des grandes pyramides de Guizeh.

 

Voilà je crois que j'ai dit l'important.

 

Maintenant mon avis :

 

L'ironie du sort, c'est que si c'est fait pour les fan, ils ont voulu tellement jouer dans l'esbroufe et le rappel au tout premier film qu'ils en viennent à utiliser des raccourcis et autres astuces scenaristiques qui hérissent les poils de tout fans qui se respectent "-_-

 

Le plus flagrant étant que la Tok'ra, qui aux dernières nouvelles était décimée, tout juste réduit à quelques réfugiés continuum2.jpgsans planètes qui cherchaient à s'allier aux jaffas libre... ces Tok'ra donc, on les retrouve dans une forme éblouissante : très nombreux, possédant une belle planète désertique comme on les aime, avec une pyramide -ça rappelle quelque chose non ?, et, encore plus fort, de beaux bâtiments futuristes qu'on n'a jamais vu... c'est quoi ce délire ??? Même si on accepte qu'ils peuvent construire en surface maintenant qu'il n'y a plus de goa'ulds pour les détruire, et si on admet que les structures utilisent des cristaux -les To'kra sont connus pour creuser leurs galeries grâce à des cristaux- ça reste quand même très acadabrantesque.

 

Bref, si on excepte ce genre de manœuvres qui massacrent ce qu'on connaît de l'histoire d'SG1, c'est un scenar qui est pas mal surprenant, et que ce soit la réalisation ou les personnages, les rodages sont bien huilés depuis longtemps alors tout tourne comme il faut. De chouettes effets spéciaux, encore une fois. Et une histoire dans le temps, rien de mieux pour mettre tout le monde d'accord.

 

Tout comme l'autre téléfilm 'l'arche de vérité' c'est donc de plutot beaux cadeaux aux fans et à ce qu'à été cette grande série, mais à condition de ne pas être trop à cheval sur la qualité scenaristique.

C'est un plutot beau téléfilm que je conseille. 3/5

Publié dans stargate

Commenter cet article