[films] Wolverine, des gentlemens extraordinaires et des hommes en noirs

Publié le par Lael

Wolverine, le combat de l'immortel

2013 - super-héros

Quand l'homme à griffe va au pays des samouraï et qu'on lui propose de redevenir mortel, l'histoire n'est jamais aussi simple qu'elle n'y parait...

 

C'est difficile de critiquer ce film car j'ai passé un plutot bon moment, mais comparé au potentiel cela fait râler. L'idée était vraiment excellente : revenir sur la fin d'x-men 3 et ses conséquences pour wolverine, se centrer sur son personnage meurtri et lassé de la vie... L'ambiance du japon, à la fois moderne et ancien, est bien retranscrit et que Wolverine vienne y trouver la paix est logique et juste. J'ai aimé aussi, même si c'est troublant au début, cette idée de montrer sans presque aucune transition les souvenirs de Logan et la réalité. Tout se mélange, comme dans sa tête. Mais zut quoi. Entre quelques scènes intimistes, et un peu de baston bien foutu et plus sanglant que de coutume*, on se retrouve face à des idioties qui nous font quitter tout sentiment dramatique, surtout sur la fin (à croire que le scenariste était fatigué ou venait de voir un bon nanar et s'est dit, "c'est abusé... c'est trop cool j'vais faire pareil ! "). La palme revient à un chasse-neige brusquement changé en machine de la mort tranchante qui change les ennemis en flaque de sang, limite avec un sourire narquois de la conductrice (pourtant dans le camps des gentils). Là d'un coup c'est tellement What The Fuck que t'hésites entre le rire au troisième degré et te dire que c'est vraiment mauvais. Et puis un personnage m'a beaucoup agacé (l'archer au début) parce qu'on ne comprend jamais clairement ses intentions et qu'il change sans cesse d'avis sans qu'on en comprenne la cause.

Bref je vais arrêter de limite spoiler mais au final si c'est un bon film, y'avait de quoi faire beaucoup mieux. Trop d'éléments finissent même par donner un goût prononcé de nanar. Dommage. Wolverine méritait mieux.

3/5

20428172.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

(en effet y'a de quoi être fâché)


*sans tomber dans le gore non plus, cela reste à la limite

autre critique sur l'écran-miroir

 

la ligue des gentlemens extraordinaires

2003 - steampunk

L'empire d'Angleterre demande à l'aventurier Quatermain de diriger une équipe de gens un peu hors normes pour aller empêcher un énième méchant/savant fou/dictateur de détruire le monde.

 

Au début on se dit "ça peut le faire, même si c'est un gros mélange steampunk qui cherche peut être trop à en jeter. Les effets spéciaux sont mal intégrés mais bon ils sont pas trop mauvais. Pi y'a Sean Connery quand même." Mais voilà. De film moyen et tout à fait regardable on passe à un truc sans queue ni tête. Rien de tiens debout, on ne comprends pas tout lors des combats, et puis l'histoire devient vraiment n'importe quoi (SPOIL : si ils les as réunis pour leur capacités, qu'est ce que viens faire là Quatermain ??? il est maso et se met des batons dans les roues pour le plaisir ?). Au point que les références Steampunk se retrouvent trop appuyés, et on ne comprends vraiment pas ce que viens foutre ici Moriarty sauf pour nous jeter une icône connue à la figure. Pi un docteur Jekyll version Hulk, c'est un plagiat qui n'a aucun relief pour y voir de l'intérêt. On n'apprends pas grands choses sur chaques personnages qui manquent cruellement de charisme (à la limite la fille s'en sort pas trop mal, mais il est clair que Sean est le seul à tirer un peu son épingle du jeu). Que vient faire Tom Sawyer (!!!) ici ? je ne sais pas. Pas plus que n'a été dévoilé le personnage du capitaine Nemo, au look indien mais faisant du kung fu, ce qui fait d'autant plus surjoué qu'on ne sait rien de lui...

 

Bref je ne m'attarderais pas plus dessus, à zapper sauf si vous êtes vraiment mais vraiment pas regardant et/ou fan hardcore du genre.

2,5/5

 

men in black 3

2012 - sf

L'agent J (will Smith) va devoir remonter le temps s'il veut sauver son ami l'agent K, et tant qu'à faire, le monde avec.


Je m'attendais à une interprétation savoureuse du voyage dans le temps, mais au final à part le principe du "saut  dans le temps" (au propre comme au figuré), le film est incroyablement pantouflard. Pas mauvais non, mais il ne laisse pas un souvenir impérissable tant il s'enfonce dans ses propres habitudes et auto-références. (c'est même limite un peu bisarre, pourquoi K et J continuent de se rembarrer comme s'ils se connaissent à peine, où est passé l'évolution du deuxième film ?!) Résultat, seul le personnage génial de "la licorne" m'est resté en mémoire, vraiment original et bien interprété. (Et puis j'ai aimé le jeu de la femme directrice de l'agence). J'ai été aussi très déçue de la fin, qui sous pretexte du faire style "ouaw la révélation, trop le moment fort quoi", ben jette à la poubelle tout paradoxe temporel... il est clair que les scénaristes seraient bien en peine de dire quel schéma ils suivent pour leur voyage dans le temps (une seule ligne de temps ? univers parralèle ?), c'est juste un gros pretexte et ils l'ont tordus comme ils le voulaient sans aucune logique propre. Je regrette aussi beaucoup qu'ils n'aient pas développés ce que l'on sens au tout début du film, lorsque J se retrouve regardé de haut parce qu'il est noir, il y avait vraiment de quoi travailler sur ce décalage temporel de l'évolution des mentalités.

A part ça bien sûr les effets spéciaux, l'image, l'action, les acteurs... sont toujours aussi bien maîtrisés.

 

Un bon film mais oubliable car trop pantouflard.

3,5/5

http://fr.web.img1.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/86/70/90/20086546.jpg(ben oui désolé Will)


ps : pour une fois, la fin ne finit pas par la séquence nous montrant à quel point notre esprit est étroit. Manquaient-ils d'idées, après les billes et les placards ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Grishka 02/06/2014 23:47

C'est fou ça, je viens de revoir la fin et je ne vois toujours aucun chasse-neige... Sûre qu'on parle du même film ? D'après ce que tu décris plus haut il semblerait pourtant...

Lael 05/06/2014 16:33



c'est que ça doit pas être "chasse neige" le bon nom, mais ça y ressemble lol c'est l'engin que conduit la fille et qui a des sortes de lames tournantes, logiquement pour briser la glace /
deneiger ou franchement je vois pas à quoi ça peut servir.



Grishka 04/05/2014 18:27

Pas vu MIB III, mais revu Wolverine hier et La Ligue il y a quelques temps.
Si La Ligue reste une grosse blague cinéphile, n'accordant presque aucun respect aux fans ou à l'univers, Wolverine c'est une autre histoire.
Il est mieux que le précédent (Wolverine Origin) sur tous les points, et se rapproche beaucoup de ce qui fait un bon film de super héros. De plus il assure la continuité entre X-Men 3 (lui aussi
très bof) et le futur Days of Future Past qui s'annonce lui grandiose.
Par contre tu parles de quelle scène avec un chasse neige ?

Lael 02/06/2014 22:50



ben c'est sur que j'ai pas tout suivis avec les x men, j'suis déjà pas méga fan à la base, j'ai vu la trilogie et celui là c'est tout. Oui j'aime bien le fait qu'il revienne sur Grey.


la scène avec le chasse neige c'est à la fin, lorqu'il attaque le village sous la neige, [SPOILER] il doit se battre contre tout le clan des ninja-ennemis qui finissent par le harponer avec leurs
flèches (et comme ça il est capturé par le méchant, puis on lui coupe les griffes tout ça). C'est la fille dont j'ai oublié le nom, son alliée, qui est dans le chasse neige et écrase et massacre
alégrement les ennemis avec ça.