Les ambitieux

Publié le par Lael

18707366.jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20061219_052928.jpg2006
de Catherine Corsini
avec Karin Viard, Eric Caravaca

 

Un jeune provincial, écrivain en secret, saisit la chance de sa vie : un nouvel ami est le fils du patron d’une maison d’édition parisienne. Il décroche un rendez vous avec la directrice d’édition. Il n’est pas près d’oublier sa visite…

 

 

C’est avant tout un film fait sur la profondeur des personnages et leurs échanges. Et c’est une réussite. Les personnages sont vraiment chouettes, troublants de réalismes. Avec chacun leurs peurs, leurs réactions, leurs qualités et leurs défauts. Et même si le milieu du film traine quelque peu la patte car la situation est attendue, tout le reste est bleffant.

 

Mention spéciale, aussi bien pour le personnage que pour l’actrice qui l’interprète, pour l’éditrice qui doit sérieusement se remettre en question et comprendre ses réactions vers la fin. Et sa mère, qui en deux secondes nous livre toute une histoire, tout un personnage.

 

L’autre aspect du film c’est, bien sûr, le monde du livre. Impitoyable, comme toujours.  On ne peut pas dire que ça donne envie de lutter pour entrer dans la jungle des jeunes auteurs édités… mais ça pose quelques questions intéressantes : jusqu’où irions nous pour nous faire connaitre ? Et pour gagner quoi au final ? L’acteur raté est un magnifique contrepoids à l’écrivain dont on suit le chemin –pas si rose malgré les apparences. Même de ce côté, le constat final est douce-amer (mais je ne dirais rien de plus, j’en ai déjà trop dit XD).

 

En fait je pense que ce film montre bien, sans en faire un drame ni son sujet principal, que publier son livre n’est bien souvent ni le monde enchantée que rêve l’auteur, ni un enfer, simplement un acte pas si simple que cela car pris dans une jungle de carrières, d’égo, de pouvoirs et d’influences.

 

Seul bémol : parfois un peu trop prévisible. Il aurait été plus croustillant de le sortir un peu plus des sentiers battus même s'il nous en livre une version magistrale.

 

Un bon film que je vous conseille : 4/5

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article