Loppsi : no comment (ou presque)

Publié le par Lael

Loppsi 2, ou comment n'importe qui (ou presque) de plus de 18 ans pourra jouer au gendarme, et avec une vrai arme !

 

News retrouvée aussi sur LePost.fr et TF1... et c'est tout !

J'ai du mal à croire qu'une telle information n'ai pas été relayée !

 

A voir aussi, toujours sur loppsi 2 :

un inventaire non exaustive de ce que la loi va permettre

 

h9v9q70eCJ.pngLoppsi 2 est surtout connus des internautes pour légaliser la pose de mouchards sur les ordi, à distance ou non, dans des conditions limites qui montrent bien qu'en théorie c'est très bien (lutter contre la criminalité tout ça) mais en pratique, ça peut vite déraper. (Encore un article)

Ainsi que sur la mise en place d'un filtrage du net, censé lutter contre la pédophilie. Hors ça pourrait plus empirer la situation qu'autre chose, et dans d'autres pays ont a pu voir que ce genre de liste devient vite une liste noire anti-démocratique. (cf et )

 

Concernant internet, plus les lois se durciront contre le piratage, plus il sera difficile de différencier les 'vrais' criminels (si vous me permettez cette expression) des internautes adeptes du partage de données (à ce propos, je vous invite à lire l'artricle de la quadrature du net : "partager n'est pas voler")

 

Les services secrets ont râlés (je ne retrouve pas l'article désolé), et ce ne sont pas les seuls : les pirates se dirigent vers de nouvelles procédures de cryptages et d'anonymat, et la paranoïa ambiant pousse aussi les simples internautes à faire de même (j'avoue me poser moi même la question). Résultat, un flux de donnée de plus en plus indéchiffrable... laissant la voie libre aux 'vrais' criminels.

Pire, les pirates seront malgré eux complices de vrais criminels, ne sachant quels fichiers ils partagent sur leur ordinateur (contrairement à la bonne vieille mule, où l'on ne partage que les fichiers que l'on a téléchargé). (A lire

 

Si vous voulez encore de la lecture, deux bons sites pour se tenir au courant :

la quadrature du net

Korben.info

Publié dans divers et variés

Commenter cet article