Megamind [critique éclair]

Publié le par Lael

2010- Film d'animation Dreamworks,

Fantastico-SF (ben un super héros extraterrestre c'est bien ça non ?), aventure

 

19537423.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20101011_043515.jpgMegamind a un destin -même que c'est ses parents qui lui ont dit- sauf qu'il ne sait pas lequel. Dès son arrivée sur Terre, encore dans son berceau, il accumule la malchance : élevé par des taulards, mal aimé, il devient un super-méchant. Mais dans le fond, n'aimerait il pas faire autre chose dans la vie ?

 

 

L'idée de départ, celle de suivre le point de vue du super-vilain plutot que du super-héros, était très appréciable, mais malgré le caractère détonant de cet anti-héros, la sauce reste de bonne qualité sans jamais être exceptionnelle. On peut l'imputer à un scenario qui reste très léger, et fortement prévisible.

La deuxième composante principale, c'est les multi-clin d'oeil à tout le cinéma du genre, principalement Superman qu'il parodie de bout en bout (De la Forteresse de la solitude en passant par les supers pouvoirs et la journaliste amoureuse). Si c'est très sympathique, si cela fait parfois sourire, cela ne provoque pas de délicieux plaisirs, peut être parce que l'ensemble reste très convenu, loin des délires des Indestructibles (que je conseille d'ailleurs).

 

Un film émouvant ? Oui et non. Si le spleen du super-méchant est bien rendue, cela s'arrête là, et l'ensemble ne dégage pas particulièrement d'émotion. Quand à la morale finale, si elle est bien pensée, elle tombe à plat, peut être parce qu'elle manque de finesse pour les adultes que nous sommes ( ce film est conseillé à partir de 3 ans).

 

Visuellement, les animes sont maintenant tellement bon que je n'ai plus le "waow", surtout lorsque le design se rapproche de ce que le studio nous a présenté avant (Wall E pour les humains, les Indestructibles...). Les textures n'ont pas la recherche d'un chasseur de dragons ou kung fu panda (ah moins que cela soit simplement moins flagrant : à un moment j'ai quand même remarqué le détail de la coiffure de la journaliste). Enfin il est malheureux de noter que le rythme endiablé de l'image ne permet pas de profiter pleinement du soin détaillé apporté aux armements et costumes.

 

Sur une BO rock géniale, Megamind est un bon divertissement pour toute la famille, mais un anime qui malgré son thème n'ose pas et finit par manquer d'originalité. 3,5/5

 

Autre critique : jainaxf

 

ps : ce que je déteste dans les anime récentes, c'est cette manie d'humaniser les personnages non-humains au point de ne pas respecter la logique du personnage. Un poisson nageant librement dans un bocal qui parles et dirige un corps mécanique, sans la moindre trace de sonde ou je ne sais quoi technologique, c'est déjà dur à avaler, mais quand il a "respiré" à la mode humaine, là, j'ai définitivement dit non XD

ps2 : je me demande bien pourquoi dans le film ils ont pastiché le "yes we can" d'Obama !?!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

GeishaNellie 26/09/2011 17:43


Perso, je l'avais bien aimé ce film, je m'étais drôlement attaché à ce pauvre malchanceux et pour le poisson ... pose-toi pas de questions, c'était juste bizarre lol.


JainaXF 03/09/2011 11:26


Je vois que tu es un peu moins enthousiaste que moi sur ce film ! Pour ma part, je l'ai aimé autant que les Indestructibles : très sympa sans être un chef-d'oeuvre (j'avoue avoir du mal à
comprendre pourquoi on porte tellement Les Indestructibles aux nues...) !
Bon, ça ne vaut quand même pas Wall-E ou Là-Haut, mais vu le niveau des films sortis au ciné cette année, il sera sûrement un de mes coups de coeur !


Lael 23/09/2011 00:09



Les Indestructibles il faudrait que je les revoient, ça fait un ptit moment, mais y'avais quelques trucs que j'avais trouvé original, dans la façon de prendre les codes des super-héros en
dérisions (comme l'école des supers héros ou Herocorp à leurs manières).


Wall E et La Haut, voilà de bonnes références lol Moi aussi je les aime beaucoup ceux là.