Next

Publié le par Lael

Enfin une adaptation de K Dick que j'aime ! C'est à souligner parce que c'est rare XD L'aspect glauque des textes du maître passe encore en livre, mais en film je ne supporte pas (que ce soit Minority report, Blade Runner... j'ai pas trop kiffé Paycheck non plus mais là c'est l'adaptation qui doit être mauvaise).

Bref Next me donne envie de lire la nouvelle dont c'est inspiré -qu'en partie vu le speech- 'l'homme doré'.

 

Bon mais de quoi je parle au juste ?

 

18754455.jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20070322_045525.jpg2007

 
Action, fantastique

de Lee Tamahori
avec Nicolas Cage, Julianne Moore

 

Cris Johnson, alias "Frank Cadillac", est un illusionniste de Las Vegas. Son numéro ne paye pas assez, alors il joue au casino. Pas trop pour ne pas se faire repérer. Mais immanquablement, il gagne. Comment ? Il est capable de voir les deux minutes de son avenir... Le FBI veut lui mettre la main dessus pour retrouver une bombe atomique. Encore faut il arriver à l'attraper...

 

Nicolas Cage en héros, une histoire de vision du futur... A priori cela rapelle Prediction, blockbuster de 2009 (que j'avais bien apprécié). Comme lui, on trouve des effets spéciaux qui cherchent à en jeter, avec un ensemble assez convenu. Mais la compaison s'arrête là, et chaque film à son ambiance propre. Tandis que Prediction jouait avec le surnaturel et l'angoisse, Next joue le jeu de celui qui a la conscience qui arrive quelque chose de grave mais le prend, en apparence seulement, avec un espèce d'haussement d'épaule dégagé.


Et c'est réusis. Le suspens tiens bon sans nous plonger dans du dramatique à outrance, et on se surprend à adopter une sorte de sourire réjouit, un brin amusé, devant les tentatives du héros pour réaliser le meilleur avenir possible (la scène où il tente d'approcher la fille au bar est géniale pour ça). On a un peu le sentiment de se retrouver devant l'un de ses tours d'illusionnistes.


C'est indéniablement sa capacité à voir l'avenir, et ce qu'il en fait, qui donne au film son punch, son originalité et nous ravi. Son don n'est malheureusement pas très clair dans son fonctionnement, mais ça... les histoires de temps ça donne toujours des trucs capillotractés et c'est pas toujours évident de le rendre narrativement parlant. Le réalisateur a privilégié la narration a une vision psychadélique de la chose, mais autant dire qu'il s'en est bien sortis. Cela apparaît sur la réalisation dans des rebondissements très sympa, mais aussi visuellement... vaut mieux pas que je vous dise comment XD Cela renouvelle aussi le visuel lors des phases d'actions, le héros pouvant tout prévoir (ou presque) il a une capacité de mouvement tout à fait jouissive (je ne suis pas étonnée de savoir que le chorégraphe des cascades est un prof de danse !).

Ce n'est pas un film hyper porté sur l'action pour autant, puisque de longue phases sont laissés pour le developpement de son amourette (limite longué d'ailleurs, même si cela met en avant son dilemme de comment gérer son don sans passer pour un monstre) et de son jeu du chat et de la souris avec la nana du FBI. N'oublions pas la présence, heureusement légère, des méchants terroristes, bouh (clichés bien sûr mais rien de très lourdingue pour une fois). Mais les phases d'action sont très chouettes, entre sa façon de réagir et les gros bras... le FBI et les méchants n'y vont pas à moitié : une seule scène d'action pour eux, mais très réussie (le port).

 

Côté fx, si les effets à partir d'images réelles sont supers, les images virtuelles sont un peu limite craignos. Enfin les acteurs sont bons, leurs rôles sonnent juste, mais ils ne se foulent pas non plus (notamment la révélation a Liz, loupée). Difficile en même temps de juger Nicolas Cage par exemple, qui se montre quand même d'une aisance incroyable dans son rôle, un vrai poisson dans l'eau ! Sans avoir l'impact qu'il nous donne dans d'autres de certains de ses films, comme Lord of War, Volte-face ou windtalker -que j'ai connu sous le titre de 'code navarro'. Evidemment on oublie les benjamins gates, ghost riders et autre apprenti sorcier qui sont des films très alimentaires ( finalement je connais bien sa filmographie tiens ! faut dire qu'il fait parti des acteurs que j'aime bien).


Bref, au final un film très réussis, notamment grâce aux effets de surprises du 'don' de Cris. Même si Next reste un peu trop convenu et aurait mérité un brin de profondeurs psychologiques en plus, c'est donc un bon divertissement que je vous conseille.


4/5

 

note : on pourrait se dire "oh non, encore des terroristes !". Mais je trouve que malgré les clichés habituels c'est un bon choix au vu du héros. La nouvelle se passe à la base dans le futur mais le scenariste à fait le choix de le replacer dans le présent. Et au final je trouve ça judicieux.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article