Quelques repères en SF vol. I

Publié le par Lael

Oye brave aventuriers ! Vous qui pataugez parfois dans les marrais profond de la Science-Fiction, votre humble serviteur se propose de partager les quelques lumières qu'il a pu établir dans cette purée de pois.

 

Je m'adresse a ceux qui, s'intéressant à la SF depuis peu, s'y perdent un peu... ou souhaitent simplement en savoir plus.

lanterne2Prenez votre lanterne et suivez moi ! En déroulant le fil du temps j'évoquerais les genres, les auteurs, les thèmes... Ne vous sentez point abusé de trouver ma visite incomplète, je souhaite juste vous donner des pistes, ensuite libre à vous de les explorer... ou non.


Tout d'abord, balisons le chemin :

qu'est ce que c'est au juste de la "science-fiction" ?


C'est en juin 1929, dans la revue qu'il publie, "science wonder stories", que Hugo Gernsback invente ce terme de 'science-fiction'. Mais cela fait plus d'un siècle que le genre tente de se forger une identité. Pour cela il a du se séparer de deux univers dont il reste proche, et auxquels il continue de se mêler parfois : la fantasy et le fantastique.

SF, fantasy et fantastique font partis, avec les contes et les romans surréalistes, de ce que l'on nomme les littératures de l'imaginaire : le récit évolue dans un univers totalement construit par l'auteur. 

 

Maintenant que cette base est donnée, je vais tenter de définir ces genres, notamment en insistant sur ce qu'ils ont de particuliers et de différents. Avertissement : je grossis les traits et cela ne rend pas hommage à la diversité des genres (on reviendra là dessus après pour la SF). Il s'agit de généralités et non de cas particuliers, d'où le côté "clichés". C'est juste des repères quoi XD

 

Qu'est ce que le Fantastique ?


fantomeLe récit commence par une situation de tout les jours, tout à fait réaliste et banale... lorsqu'apparait un ou plusieurs éléments surnaturels ! Alors le héros -et le lecteur- hésitent : y'a t'il une explication rationnelle ou pas ? De plus le fantastique est souvent effrayant, et s'allie parfois avec l'horreur (comme chez Stephen King).

 

Éléments typiques : êtres étranges et phénomènes inexplicables
Ex : Le Horla de Maupassant, L'Appel de Cthulhu de Lovercraft
Explication : aucune ou mystique. Le fantastique joue sur l'ambiguïté, et c'est au lecteur de décider seul si l'explication de ce qui se passe est rationnelle ou non.
Temps : présent ou passé
Lieu : nos sociétés contemporaines

 

Et la Fantasy ?


 

Elfs_2

Cette fois ci l'univers dépeint est ouvertement merveilleux. Le surnaturel est 'normal', il n'y a rien d'étrange pour les personnages, et il est demandé au lecteur de l'accepter aussi tel quel.

 

Éléments typiques : créatures merveilleuses type dragons, licornes, elfes, nains... arcs et épées
Ex : Le seigneur des anneaux de Tolkien
Explication : magique
Temps : autre, souvent moyen-ageux
Lieu : autre monde

 

Et la SF dans tout ça ?


L'univers décrit se base sur nos connaissances scientifiques actuelles (technologie, physique, astronomie... mais aussi les sciences humaines) : l'auteur tente, de manière la plus plausible possible, de décrire la vie sur d'autres planètes et / ou ce que sera le futur (je généralise, ne me tirez pas dessus !).

La SF (sauf lorsqu'elle est alimentaire et juste bonne a divertir) questionne l'Homme et son savoir : qui est il, que sait il, où va t'il... Comme dirait D. Adams c'est se poser LA question sur "la Vie, l'Univers et le reste".

Sf_31

 

Éléments typiques : vaisseaux spatiaux, robots, extraterrestres, humains du futur... armes à feu et pistolet-laser 

Ex : Fondation d'Isaac Asimov, le meilleur des mondes d'A. Huxley...
Explication : sciences
Temps : futur (ou passé dans les uchronies)
Lieu : Terre future, autres planètes, mondes parallèles

 

Les Trans-genres ?

 

Eh oui, les schémas simplistes ci-dessus ne sont pas forcément des "cases" très confortables, et les genres restent très proches les uns des autres. Au point que certains écrivains inventent des récits qui puisent si bien dans la SF et la fantasy qu'il faut donner un autre terme pour les définir. Globalement, on parles de "transgenres".

 

Ainsi la "science-fantasy" étiquette les oeuvres telles la ballade de Pern de Mc Caffrey, où les éléments traditionnels de la fantasy (les créatures merveilleuses, la forme du récit...) est comprise dans un contexte de science fiction (une autre planète et des trucs que je ne dirais pas sans spoiler XD).

La Horde du Contrevent de Damasio par exemple, totalement inclassable pour beaucoup, pourrait entrer aussi dans ce sous-genre (la difficulté venant notamment du fait qu'il n'est pas précisé sur quel monde cela se déroule, alors tout est possible) (Il est classé souvent dans le 'planet opéra' tout simplement -j'y reviendrais)(ça y'est, j'ai pris le toc de la triple parenthèse de Cachou XD)

 

Certains oeuvres ouvrent aussi la frontière entre notre monde et un monde magique. On parle alors de "low fantasy". Ex : l'histoire sans fin, la boussole d'or... Une oeuvre comme "alice aux pays des merveilles" tiendrais par contre plus du fantastique, ne me demandez pas pourquoi "-_-Peut être parce qu'à la base cela doit se rapprocher plus du conte.

 

Bref, un autre sous genre est bien pratique pour classer des récits mixtes : la "fantasy urbaine". On pourrait la situer entre le fantastique et la fantasy : les créatures fantastiques habitent notre monde, mais à part ça tout est normal. Les loups-garous, les vampires, les démons, les fées, les magiciens, surgissent alors dans le cadre de la ville actuelle, même s'ils restent relativement à l'écart du commun des mortels. C'est un genre très en vogue actuellement, notamment par le biais de la "bit litt", mais cette étiquette fait frémir les amateurs des créatures mordantes donc je vous invite à prendre plus de renseignements là dessus par ici avant que je dise trop de bêtises XD

 

Je n'ai lu qu'une oeuvre du genre : Perdido Streeet Station de Mieville (bien qu'on peut qualifier ça de "dark fantasy urbaine" paraît il). Les Dossiers Dresden rentrent aussi dans cette catégorie. Harry Potter pourrait aussi être classé là dedans !

 

A noter qu'en film, on ne se casse pas la tête : ce qui pourrait relever de la fantasy urbaine, et les super héros (qui relèvent pour moi de la fantasy urbaine d'ailleurs... passons XD), sont considérés comme du fantastique. En fait au ciné tout ce qui est en lien avec notre monde -> fantastique, ce qui est clairement dans un monde à part (comme le seigneur des anneaux) -> fantasy, et enfin ce qui relève de la SF-> SF.

 

Ce qui est marrant quand même, c'est qu'un être aux oreilles pointues sera appelé elfe en Fantasy, et vulcain en SF XD

 

Mes sources :

-"la SF aux frontières de l'Homme" de S. Manfredo

-"le petite guide à trimbaler de la SF étrangère", actu SF

-"une histoire de la SF" de J. Sadoul (5 tomes de nouvelles commentées)

-le wikipédia, des discussions avec les autres bloggeurs...

-ma petite expérience XD

 

MAJ le 22 mai : rajoute de la définition de la low fantasy

Publié dans que donc

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Blop 21/05/2011 13:28


J'aime beaucoup la référence aux oreilles pointues. Je n'y avais pas pensé, dis donc ! Et ce qui est marrant, c'est que les deux (elfes et vulcains) ont souvent ce même petit côté supérieur, qui te
regarde, toi pauvre mortel, avec amusement et condescendance... ;)


Lael 22/05/2011 19:45



oui tout a fait, y'a pas que physiquement, y'a un vrai air de ressemblance ^^



El JC 07/05/2011 19:29


Tu t'en sorts avec les honneurs ;o)


Lael 07/05/2011 19:46



merci c'est très gentil ;)



GeishaNellie 04/05/2011 19:02


Merci pour toutes ses explications quoique je finis par me perdre avec tous les nouveaux sous-genres qui existent maintenant, je me cantonnais à quelques un. Définition de la science-fiction : le
plus beau genre littéraire ;)


Guillaume44 03/05/2011 21:39


Tu peux même trouver de la SF plantée dans notre époque contemporaine, il n'y a pas de référentiel d'époque obligatoire pour la SF et ses sous-genres, bien au contraire :)