Ronde de Nuit, Terry Pratchett

Publié le par Lael

 Ronde-de-nuit.jpgLight fantasy, voyage dans le temps

 

Le commissaire Vimaire poursuit un terrible malfrat du nom de Carcer et se retrouve sur les toits, en pleins orage... une bien mauvaise idée lorsqu'on se trouve au dessus de la Bibliothèque de l'Université !


ça a été un vrai plaisir de retrouver Pratchett, et de renouer avec un bon Pratchett. Autant les derniers ne m'ont pas passionnés ( Le 5ème éléphant, Carpe jugulum , La Vérité...), autant celui là c'était le pied !

 

Déjà, j'ai un faible pour les voyages dans le temps. Et pour Vimaire, ce qui fait deux bons points d'office. Mais Pratchett nous livre aussi quelque chose de plus intimiste : nous ne sommes pas noyés dans la flopées des troublions du guet ou de l'Université, on est sur les pas de Vimaire qui se retrouve face à lui même (au propre comme au figuré).

Ronde de nuit, c'est aussi une atmosphère sombre de polar sous la Révolution, d'Ankh-Morpork avant que le Patricien Vétérini ne vienne réguler le crime par les guildes etc. On redécouvre la ville, on la sens à travers nos chaussures comme Vimaire, on s'inquiète aussi de cette Histoire qui avance à grand pas sans même qu'on l'y pousse.

Sans arrêter l'action pour autant, Pratchett nous fait réfléchir sur le sens du devoir, la nature de la politique, de la société et du rôle que chacun peut y avoir -et du temps qui passe.

 

Pensées de Vimaire se regardant plus jeune p130 : "Si tu dois devenir moi, il va te falloir drôlement bosser. Trente putain d'années à te faire marteler sur l'enclume de la vie, mon petit salaud. Tu n'as pas fini d'en baver."

 

p 392 :

"(...) mais c'est l'ennemi, chef.

 -Il est toujours intéressant de se demander qui est vraiment l'ennemi, répliqua Vimaire en tirant par saccades sur la  barricade.

 -Le gars qui veut vous planter une épée dans le corps, non ?

 -C'est un bon début. Mais ça vaut parfois le coup d'avoir une vision moins étroite."

 

L'intrigue est rondement menée. L'écriture est soignée, parfois poétique -bien que les références sont souvent grivoises et sous-entendues.

 

Pratchett profite aussi de l'occasion pour revisiter les voyages dans le temps, et à ce niveau là, j'avoue avoir été un peu déçue. Vimaire se pose bizarrement bien peu de questions propres aux paradoxes temporels. Cela fait peut être partie de discussions avec le moine, mais il est bien dommage qu'on en est pas la retranscription. Quand il se rencontre plus jeune et qu'il lui parle, j'aurais bien aimé savoir quels en sont ses souvenirs ! Essaye t'il de redire exactement les mêmes mots, de calquer au maximum sur ce dont il se souvient ?

Au final d'ailleurs l'embrouillamini n'est pas tout à fait clair (m'obligeant à faire un croquis et tout) (m'enfin rassurez vous je dois être la seule à me prendre la tête avec) * attention spoiler * Apparemment on est dans un monde parallèle, le temps ayant "changé de jambe de pantalon" par le voyage du méchant. A la fin, Vétérini se souvient d'avoir vu disparaître Carcer. Reste que logiquement il devrait y avoir deux Sam Vimaire à la fin ! Mais p 422 le balayeur suggère qu'il s'occupe des couacs possibles. M'enfin ça reste bien mystérieux !

 

Pour une fois j'ai clairement vu la fin venir, mais sans deviner le déroulement pour autant.

Merci Sir Terry pour m'avoir ébloui encore une fois !

 

Pour finir deux mots sur l'édition : pour la première fois j'ai testé le grand format de L'Atalante. Si le format est agréable en main, la couverture en pseudo-carton canson fait frémir, je suppose qu'il est bien facile de l'abîmer.

 

Plus intimiste, plus porté dans l'humour noir un peu comme les petits dieux, Ronde de nuit est un excellent moment de littérature qui se place d'emblée dans mes Pratchett préférés. 5/5

 

Autres critiques : naufragé volontaire, phoenix-web, efelle, fantastinet (attention spoiler)


CITRIQ

Commenter cet article

Grishka 05/12/2011 14:16

Tu m'as mis le doute, mais vérification faite c'est bien dans Eric (Faust) le coup du sandwich. Dans Le Dernier Continent c'est les mages qui se retrouvent sur une île avec un créateur un peu
fou.

Si tu en as fini avec les Annales du Disque-Monde, y'a encore les 4 romans avec Tiphaine Patraque, l'Art du Disque Monde (un bouquin grand format avec des illustrations en grand et commentaires de
Kirby et Pratchett), le Dernier Héros (pareil, roman graphique grand format ou on croise pas mal de monde, de Cohen à Rincevement). Sans compter les bouquin non Disque-Monde :-)

Lael 08/12/2011 02:41



Oh oui le Dernier héros est extra, même si la moins grande place pour le texte en fait un peu pâtir le contenu. j'ai aussi le peuple du tapis, maurice et ses rongeurs savants, et de bon présage.
Je me tâte pour acquérir La science du disque-monde (mais l'aspect texte en bloc sans images m'a rebuté).


ça va il me reste encore quelques Annales pour tenir, à partir du Procrastination (sans compter Ronde de nuit... oui pour une fois je n'ai pas lu dans l'ordre, j'ai fais un écart XD).



julien "naufragés volontaires" 04/12/2011 19:47

Salut Lael et merci pour le lien dans ta chronique! Tu as adoré aussi je vois. Moi j'ai "Pieds d'argile" de Pratchett ici que j'aimerais lire prochaine. Genre une petite cure de plaisir et
d'humour...

Lael 08/12/2011 02:37



de rien ! Oui c'est exactement ça, je me sert de Pratchett comme un curatif anti moral à zéro alors je veille à faire une cure régulière !



Kryska 01/12/2011 11:03

Ronde de Nuit fait partie de mes Pratchett préférés. En même temps il faut dire que Vimaire est un sacré personnage !

Pareil pour moi : on se situe dans le passé, pas d'univers parallèle ou quoi. Par contre je te rejoins sur l'envie de voir Terry creuser un peu plus l'idée de paradoxe temporel. Quel souvenir le
Vimaire qui voyage garde véritablement de sa rencontre avec lui même ? J'aurais aimé un plus grand approfondissement.

Mais bon, ce que j'aime avant tout dans les Pratchett c'est l'humour, le côté absurde construit et structuré qui fait d'un monde plat qui se déplace à dos de 4 éléphants eux-même juché sur le dos
d'une tortue un univers fantastique qui tient carrément debout ! Festival de répliques énormissimes :D

Le dernier Pratchett que j'ai lu : Les Ch'tis Hommes Libre. Il ne fait pas partie de la collection des Annales du Disque Monde, mais on y retrouve des personnage bien connus issus de cet univers.
Très très bon ! Je me suis payé de sacré éclats de rire dans le métro avec ce bouquin :D (il est fou ? -non non il lit un Pratchett... :p)

Un autre que j'ai lu récemment également : Jeu de Nains (dans les Annales celui-là). On mène une grosse enquête aux côté de Vimaire sur fond de tensions relatives à l'anniversaire de la bataille de
la vallée de Koom, bataille dont la particularité est que chacune des armée de trolls et de nains à tendu une embuscade à l'autre...
Le leader nain vient d'être tué, et tout accuse la communauté troll d'Ankh-Morpork. Vimaire n'est pas convaincu et décide d'élucider ce meurtre.

Comme Grishka je suis de plus en plus tenté par les livres en VO. Bah tiens vais en commander un au Père Porcher

Krys

Lael 03/12/2011 00:29



Oui que du bon tout ça Jeu de Nains a une histoire très proche du 5ème éléphant alors ?
(http://chezlaventurierdesreves.over-blog.com/article-le-5eme-elephant-pratchett-64585586.html) j'ai pas lu Jeu de Nains il me semble. Ni les Hommes Libres. Remarque, moi qui craint de ne plus
avoir de Pratchett inédit à me mettre sous la dent, ça fait plaisir XD



Grishka 28/11/2011 17:16

Très bon tome en effet ! Dans la série du Guet, le personnage de Vimaire se bonifie grandement avec le temps ^^

Pour l'histoire du voyage dans le temps, j'ai pas la sensation qu'on soit dans un univers parallèle... Juste dans le passé tel qu'il s'est fait, c'est à dire avec le Vimaire du futur. Il n'y a pas
de réécriture du passé, pas de seconde version. Ca rejoint un peu un passage d'un autre tome (Eric je crois), ou Rincevent se retrouve dans le passé, mais très très loin et créer la vie sur le
Disque-Monde en laissant là bas un reste de sandwich ^^

Le dernier Pratchett se déguste lui aussi en compagnie de Vimaire, j'ai hâte qu'il sorte dans nos contrées ^^ (bien que je vais peut être craqué sur la VO...)

Lael 03/12/2011 00:24



c'est vrai que Vimaire, comme bcp de perso, s'améliore en effet.


T'as ptet raison, en fait j'étais parti du principe qu'il avait été pris en main par, zut, le gars qu'il remplace, son tutor, mais en fait... bref t'as raison (ma pauvre tête lol). ça explique
comme ça "l'incohérence" que j'avais relevé sur l'absence du Vimaire bis à la fin. (OMG j'vais prendre un cachet "-_-)


oui c'était excellent le coup de la création de la vie, il me semble que c'est dans le Dernier Continent.



Efelle 28/11/2011 13:28

Un de mes préférés avec Le Faucheur, Timbré et Monnayé.

Lael 03/12/2011 00:20



pas encore lu ces deux derniers, mais le Faucheur c'est du bon en effet