[ST] Anecdote : savez vous d'où vient le terme "tubes de jefferies" ?

Publié le par Lael

worf_in_jefferies_tube.jpgDans la quasi totalité des séries Star Trek, vous verrez à un moment où à un autre les membres d'équipages passer par ce qu'ils nomment "les tubes de jefferies". C'est une tradition, notamment dans TNG ou Voyager, d'aller dans ces tunnels de maintenance pour se planquer d'éventuels assaillants ayant pris le vaisseau - ou juste histoire de s'amuser comme des gosses sans doute (je suis sûre qu'ils aiment y faire des parties de cache-cache XD ).

 

tngjeffr.gifIl y a des conduits horizontaux et verticaux (avec échelle), le tout compartimentés par sas. Ce sont sensément des conduits de maintenances et voies de secours, en cas de pannes des turbolifts par exemple (ascenseurs verticaux et horizontaux !).

 

Si vous avez envie de vous aventurer là dedans, sachez qu'il vous faudra être à quatres pattes, et que ces couloirs font des kilomètres ! Le lieutenant Tuvok va même les utiliser pour des exercices d'entrainements physiques, au grand dam des bleus (ST Voyager).

 

tube-jefferies-echelle.jpg

Mais outre l'aspect "cachette" propice à l'aventure, le plus marrant est sans doute l'origine de ce nom bizarre. En fait il s'agit d'un hommage rendu à Walter "matt" Jefferies, le directeur artistique et designer de la première série Star Trek, à qui l'on doit notamment le design de l'Enterprise !

 

Matt_Jefferies.jpg

 

Sympa non ?

 

A noter que le vaisseau terrien Prométhée de Stargate SG1 présente plusieurs points commun avec son ancêtre Enterprise, notamment la passerelle... et les fameux tubes (image) ! Comme quoi le fait qu'O'neill ai demandé à ce que le vaisseau soit nommée l'Enterprise était peut être plus qu'un joke !

 

plus d'info : memory alpha (anglais) startreksansfrontière (fr) (j'en profite pour dire que le memory alpha français, bien que moins complet que son homologue, est une référence incontournable si vous voulez des renseignements sur star trek !)

 

Publié dans star trek

Commenter cet article