TNG 3x09 Vengeance (The Vengeance Factor)

Publié le par Lael

Note : cet épisode n'est pas conseillé pour découvrir Star Trek (cf "par où commencer").

vlcsnap-255452.png

Venant en aide à des scientifiques, l’équipe d’exploration découvre leur base pillée. Retrouvant la piste des agresseurs, les Détrousseurs, Picard relance le processus diplomatique entre ces rebelles et leur peuple d’origine, les acamariens. Mais une série de meurtres menacent les négociations.

 

Un épisode riche en dilemme et réflexions. D’un côté une domestique qui ne sait pas ce que c’est qu’être considéré en égale, et qui est enchaînée à son destin. D’un autre des rebelles, loin de chez eux depuis trop longtemps, qui ont le mal du pays mais sont réfractaire à leur retour par peur de perdre leur liberté. Et puis ce peuple coupé en deux par la haine et la vengeance, qui cherche la paix et l’entente.

J’ai notamment bien aimé le rôle de Marouk, la souveraine d’Acamar, parce qu’elle cherche à aller au-delà vlcsnap-244288.pngde ses préjugés, et dit même que la réunification apportera quelque chose à son camps, ce n'est pas simplement "civiliser l'autre" (dommage que cela n’ai pas été plus développé). Et puis les rebelles, un peu trop brailleurs, mais souhaitant avant tout garder les apparences devant leurs hommes –et leur fierté mal placée.

Enfin bien sûr, la relation entre Riker et la domestique est appréciable. Il tente de la faire devenir son égal, tandis qu’elle se sent enlisé dans son destin et incapable de dépasser sa condition.

La scène finale est très dure, tragique, et malheureusement trop théatrale. On ressent bien comment Riker souffre de faire un choix terrible (Encore plus après, lorsque l’on voit Riker déprimer au bar -cf spoiler plus bas) mais il suffit de prendre un peu de recul pour rire jaune du ridicule de la situation.

Dommage que cet épisode a un côté « surajouté ». L’histoire de la servante, théâtrale à souhait… peut être trop. (Et des détails comme le fait qu’elle ne vieillit pas, elle dit qu’elle a subit une modification mais on ne sait pas quoi, ça fait léger) Quand, pour en rajouter une couche, on voit les costumes des rebelles, le truc bien balourd post-apo sortis tout droit de mad max, hum… ça aurait été à éviter.

Cette surenchère plombe vraiment l'épisode, et c'est encore pire en le revoyant.

 

Donc ma note sera de 6,5/10.

De bonnes idées mais plombés. Et je déteste la fin.

 

Spoiler sur la toute dernière scène :
Dur la fin quand même avec Riker qui déprime et Picard qui vient lui donner les dernières directives... Moi qui pensais qu'il allait lui remonter le moral ! Bon c'est aussi une façon valable : en fait il lui dit que la vie continue, et qu'il aura le droit à un repos. Mais d'habitude Picard est plus psy, plus direct dans la communication je trouve, alors ça m'a fait bizarre... Même Guinan ne vient pas remonter le moral de Riker ! Moi ça m'a fait de la peine de le sentir si seul  C'est le poids de la responsabilité, snif...

Publié dans star trek

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lutin82 21/09/2016 20:19

Super article. J'ai bien envie de replonger dans TNG. Heureusement avec Netflix, cela sera bientôt possible!

Lael 21/09/2016 20:24

merci :) je dois reconnaitre que c'est ma série préféré, tu verras j'ai fais pas mal d'articles TNG (t'as vu mon index star trek ? en haut à gauche). Netflix oui ça va permettre à beaucoup de découvrir ou redecouvrir ST. Perso j'suis embêté parceque je ne sais pas comment je vais pouvoir voir la nouvelle série sans Netflix !