Critique éclair : hors du temps

Publié le par Lael

19203050.jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20091123_061217.jpg2009
Titre original : The Time Traveler's Wife

 

Réalisé par Robert Schwentke
Avec Eric Bana, Rachel McAdams, Ron Livingston...

Genre : SF, drame sentimental

 

Henry voyage dans le temps, mais il ne sait jamais quand il partira, ni quand il reviendra. Un jour une jeune femme l'aborde en prétendant le connaître déjà et l'avoir attendu toute sa vie...

 

Me voilà franchement ravie de cette découverte faite par le plus grand des hasards. Certes on a là un film qui ne paie pas de mine, la réalisation et le script sont parfois assez limites, soit parce que le film n'a pas été poussé au bout soit par petit budget. Mais on passe un bon moment devant une SF qui se tient (et Zeus sait combien c'est compliqué avec les voyages dans le temps), pas mal de situations sont assez cocasses, les acteurs arrivent à nous émouvoir, et à partir du milieu du film y'a quand même un bon suspens. J'ai aimé aussi cette espèce d'ambiance nostalgique du temps qui passe et des liens qui se créés, où chacun évolue au point d'être finalement une personne différente, quelqu'un d'autre suivant les époques (ce qui donne des scènes assez marrantes où un Henry du futur va jalouser ce qu'il est dans le présent et inversement). Et où malgré tout l'amour transcende tout.

Comme souvent dans la SF on peut se retrouver avec un sentiment de déjà vu : c'est mon cas, cela m'a fortement rappelé Journeyman (une série d'une saison sur un voyageur temporel) et la femme du Docteur Who. De plus "hors du temps" est tiré d'un roman... Le film n'arrive pas à se démarquer assez de toute cette tradition SF pour être vraiment original, tout ceux qui comme moi on déja vu des histoires de voyageurs du temps risquent donc de trouver ce film assez classique, tandis qu'un quidam adorera. 


Malgré tout ce film a assez de qualités pour satisfaire tout le monde. Je le conseille donc à tous, même s'il est souhaitable qu'un amateur de SF soit là pour éclairer au besoin la lanterne du novice peu habitué à ce genre de voyage.

Bref, un bon divertissement, rien d'exceptionnel mais du très bon pop corn !

Et pour les plus sensibles sortez vos mouchoirs !  4/5

 

ps : apparement le film est une pâle adaptation du livre, cf sur écran large ici et sur in the mood of cinema ici

Commenter cet article

Caliope 01/08/2011 11:34


J'ai regardé le film jusqu'à la fin, peut-être grâce à Eric Bana mais je n'ai pas accroché le film et la fin m'a laissé bof. ça arrive !