Lexique / abréviations

Pour vous y retrouver sur la SFFF (définitions de la fantasy, fantastique, SF, science fantasy, Fantasy urbaine etc) : Quelques repères en SF vol. I

 

Sinon voilà quelques termes et expressions que j'utilise et qui peuvent parfois laisser sur le carreau :

 

Arc : Bien sûr il y a l'arme très connue, très côtée en Fantasy, mais c'est pas de ça dont je veux parler. Dans le cadre du langage des séries, un "arc" scenaristique est un regroupement de plusieurs épisodes (qui peuvent s'étaler sur une voire plusieurs saisons) qui ont en commun de poursuivre la même histoire. L'arc principal d'une série est appellée fil rouge (par exemple comment vaincre le grand méchant pas beau) tandis qu'un arc secondaire va par exemple s'attacher à un peuple précis, ou à un personnage et sa famille.

 

Blockbuster : film, super-production à gros budget, et misant souvent sur des effets spéciaux spectaculaires.

 

Chibi / super déformé (SD) : Style de dessin japonnais où le personnage est déformé pour paraitre enfantin : une tête et des yeux énormes, et des jambes comme des bâtons. C'est souvent utilisé à titre humoristique.

 

Cliffhanger: La fin de l'épisode (ou du livre / film...) s'arrête avant un dénouement important, souvent en laissant un personnage en péril (littéralement cliffhanger signifie "personne suspendue à une falaise" !) . Parfois s'affiche le terrible "to be continued" (= à suivre).

Cross-over : toute histoire mêlant des personnages issus de deux séries de fiction distinctes.

 

Gimmick : C'est un élément scenaristique, souvent une expression ou une attitude que l'on retrouve de façon répétitive dans une série. Par ex dans Code Quantum Sam Beckett dit à chaque fois "oh bravo".

 

Hard SF : La "hard science fiction" à la particularité d'être encore plus bassés sur les sciences (qu'elles soient physiques -mathématiques, astronomie, physique quantique etc- ou humaines -sociologie, ethnologie etc), c'est de la SF "dure". L'auteur travaille à la rendre la plus crédible possible, et/ou démontre sa théorie personelle. Autant dire que c'est une SF privilégiant les longues descriptions, et qui fais chauffer les neurones.  

 

Guest (abréviation de Guest Star) : C'est une "star", une personnalité connue, souvent acteur dans une série, qui fait une apparition dans une autre série que la sienne, parfois pour un rôle secondaire. Ainsi l'acteur principal de Code Quantum, Scott Bakula, vient jouer pendant quelques épisodes le rôle du père de Chuck.

Souvent les personnages d'une série-mère comme SG1 viennent faire des apparitions dans les séries dérivée (dites spin-off) comme SGA ou SG1 (dans ce cas on parles de cross-over).

 

Kitsch : synonyme de désuet, dépassé. Je l'emploie souvent pour parler de vieilles séries TV, notamment celles qui ont des caractéristiques d'un autre temps (effets spéciaux en cartons pâtes mais aussi dialogues mysogynes etc). Le kitsch, c'est "du mauvais goût assumé".

 

Light Fantasy : Fantasy humoristique où tout les clichés du genre sont revus de façon burlesque. Le maître incontesté étant Pratchett et son disque-monde.

 

Redshirt :   Dans Star Trek la première série il s'agit d'officier de la sécurité, en tenue rouge, à l'espérance de vie très courte (en général un épisode). Ils servent à démontrer que l'espace c'est dangeureux. Chair à canon malheureuse, ils obtiendront une certaine gloire postume dans la communauté geek et Trekkie en particulier.


Ship/shippeur : Le ship est une relation amoureuse, généralement non-déclarée, entre deux personnages (de série TV notamment). Les shippeurs sont ceux qui aimeraient que les deux personnes en question soient ensemble. Par exemple dans Stargate SG1, il y a une attirance mutuelle entre Sam et Jack, mais leur obligation professionnelle le leur interdit. Les scenaristes vont jouer la dessus pendant toute la série, faisant palpiter le coeur des shippeurs qui n'attendent que ça !

 

Shojo : mangas ou anime "pour jeune femme", basé sur le côté sentimental.

Shonen : mangas ou anime "pour jeune homme", basé sur l'action et la compétition.

(pour plus de détails sur les genres de l'animation japonaise, cf un article à venir ^^)

 

Sitcom : littérallement "comédie de situation". Il s'agit d'une série TV humoristique d'une durée courte (de 20 minutes). Il y a souvent des rires enregistrés. L'une des plus connues est Friends. Récemment la sitcom française est revenue à la mode avec un format découpé en sketch d'une minute : Un gars une fille, caméra café, Kamelott, scènes de ménages...

 

Soap : abréviation de "soap opera". Il s'agit d'un feuilleton sentimental télévisé. Le standard type étant les feux de l'amour... Heureusement certains soap sont regardable XD (ex : Desperates Housewives). Les histoires developpés tournent principalement autour des histoires d'amour et d'amitié entres personnages. Par abus de langages, certaines séries qui font un peu trop du sentimental à l'eau de rose sont ettiqueté soap (comme Smallville... me/ sifflotte)

 

Spin-off : série dérivée. Par ex stargate Atlantis est un spin-off de Stargate SG1, c'est à dire qu'elle a été produite après et reprend le même univers.

 

Spoiler : information, souvent importante (genre, la mort d'un personnage) tirée de l'intrigue d'un film, d'un épisode d'une série etc. Le spoiler gâche le plaisir de celui qui n'a pas encore vu/lu l'oeuvre en question, ce pourquoi l'indication "spoiler" permet de dire au lecteur "attention ! si tu n'a pas vu/lu l'oeuvre, ne lit pas plus loin, ou c'est à tes risques et périls" (on l'utilise courament comme un verbe : "attention je vais spoiler")

 

Space op' : space opéra. Sous-genre très fréquent de la SF qui prend comme cadre l'espace et l'interaction entre les peuples. On y trouve des empires interstellaires, des alliens amis ou ennemis, des vaisseaux spatiaux... Les 'stars' du genre étant, pardonnez moi le vilain jeu de mot : Star Wars, Star Trek, Stargate...

 

Stand-alone : il s'agit d'un produit qui peut "se tenir seul". C'est un terme fréquent dans le cadre des séries TV, utilisé pour désigner les épisodes qui se suffisent à eux-même, plus ou moins indépendants du fil rouge (par exemple, une enquête policière que l'on suit du début à la résolution, sans que ne soit traité l'arc principal de la série). Ce sont donc des épisodes "indépendants", qui ont l'avantage de pouvoir être vu par les neophytes sans avoir à connaître (ou peu) l'univers de la série.

Dans le cadre des livres on dira "one shot" pour la même chose.

 

Trekkie / Trekker : fan de Star Trek.

 

Tsundere : stéréotype féminin classique dans les animes et mangas japonais. C'est une femme qui a tendance à être agressive (quand elle ne frappe pas carrément le héros) et se montre très glaciale, mais qui en réalisé cache ses émotions (et finit généralement par les dévoiler petit à petit).

 

1x02 ou 1#02 : C'est un code pour les séries TV permettant d'indiquer la saison (premier chiffre) puis le numéro de l'épisode (deuxième chiffre). 1x02 veut donc dire épisode 2 de la saison 1.

 

Quelques codes propre au web :

 

/Me Il s'agit d'un tic de langage hérité d'une commande que l'on peut tapper sur les canaux de discussions IRC. En effet lorsque l'on tappe "/me" suivi d'une action, il s'affiche dans la fênetre de tchat le pseudo que l'on emploie puis l'action. Ex : /me sifflote -> Lael sifflote. Synonyme : *sifflote*

 

AMHA ou AMA : A mon Humble Avis (je ne l'utilise pas encore mais ça peut servir !)

 

OMG  Oh My God, "oh mon dieu", exprime la surprise. Synonyme :   oO   o_O

 

XD alors là la définition va être difficile, c'est devenu un vrai tic de langage XD ! qu'est ce que je disais XD C'est la traduction d'une émoticône représentant un personnage les yeux fermés riant aux éclats. Il est utilisé pour faire comprendre qu'un geste ou une parole a de l'humour et fait rire (+un air moqueur pour certains). Dans mon cas, je pourrais rajouter que c'est l'équivalent d'un clin d'oeil, ou quand je rigole de moi même, comme là XD

 

"-_-  encore un smiley ! Il traduit un sentiment de honte, de confusion, de consternation. Le guillemet est une goutte de sueur pour montrer la gêne. Par exemple si je me trompe : oups "-_-

 

^^ Un autre que j'utilise, signifie qu'on est content, synonyme du classique qui peut s'écrire :)

 

Je vous invite à regarder la page wikipédia listant les différents smileys

 

Abréviations pour les séries Star Trek :

 

TOS : The Original Series (avec Kirk et Spock)

TNG : The Next Generation

DS9 : Deep Space Nine

VOY : Voyager

ENT : Enterprise

 

et pour Stargate (même si là j'utilise plus rarement) :

 

SG1 : Stargate SG1

SGA : Stargate Atlantis

SGU : Stargate Universe

 

Autres abréviations :

 

SF : Science Fiction (ça peut paraître bête mais vaut mieux prévenir que guerir !)

SFF : Science Fiction et Fantasy

SFFF : Science Fiction Fantasy et Fantastique

PAL : Pile à Lire

 

LAL : Liste à lire (correspond à ma "liste d'envies")

 

LC : Lecture Commune (on lit au même moment pour partager nos impressions)

LCA : Lecteur Compulsif Anonyme

SP : Service Presse (un livre en échange d'une critique)

 

SWAP : échange de colis

 

Il me semble que j'ai dit le principal... J'éditerais au besoin.

Et si vous coincez sur un mot n'hésitez pas à me demander sa définition au bar !