Les Lions d'Al Rassan, Guy Gavriel Kay [critique éclair]

Publié le par Lael

jl7498-2005.jpgFantasy historique, lu en commun avec le Cercle en avril.

 

Depuis l'assassinat, quinze ans auparavant, du dernier khalife, l'empire d'Al-Rassan est éclaté en cités-états rivales. Dans ce climat troublé, la discorde règne, et inlassablement se querellent Asharites, adorateurs des étoiles d'Ashar, Kindaths et Jaddites, les fils du dieu-soleil Jad. Il est cependant une menace plus grande encore qui pèse sur le royaume : au nord, les anciens monarques d'Espérance semblent s'organiser pour lancer une guerre sainte de reconquête.

C'est dans ce contexte instable que trois destinées d'exception vont se croiser. Trois êtres que tout oppose : Rodrigo Belmonte, le prestigieux chef de guerre jaddite, Jehane , brillant médecin kindath, et Ammar Ibn Khairan, le poète asharite, celui-là même qui jadis assassina le khalife... 

 

Il m'est difficile de me replonger dans cette lecture qui me paraît si lointaine (et je grince les dents d'avoir attendu si longtemps avant d'écrire cette critique).

Pour commencer j'ai eu un mal fou avec la "fantasy historique", genre que je ne connaissais pas. On explore ici une Espagne médiévale revisitée, pas de magie ni d'êtres fantastiques au menu. J'ai eu le sentiment de lire un récit historique qui ne se revendique pas comme tel, un peu comme s'il restait là les fesses entre deux chaises, et je n'ai pas aimé cela.

Le livre parle surtout de politique et de guerre. Les personnages sont un peu Shakespearien à se retrouver balotés par les évènements. La guerre est réaliste, sale, absurde.  Il n'y a pas de "gentils" et de "méchant", chaque camps est dirigé par des fanatiques qui commettent des attrocités... Côté guerre de religions j'ai trouvé que ce n'était finalement pas assez developpé. J'aurai aimé plus de pique comme celle ci : "chaque peuple a ses fanatiques. Ils viennent, se transforment, reviennent sous un autre aspect". (p664).

Ce livre parles aussi beaucoup d'amour, et nous dévoile plusieurs scènes de sexe "des milles et une nuits".

 

Côté forme, on suit différents de points de vues, GGK maîtrise parfaitement la balade et c'est génial. Le récit est bien mené, nous donnant parfois des sensations fortes (entre autre dans un jeu de cache-cache avec le lecteur terriblement arggggggggggggggg). L'écriture est chouette, parfois poétique, parfois épique. Les personnages sont assez sympatique mais ils sont un peu trop pris dans leurs principes, drapés dans leurs dignités et leurs honneurs. Cela les fait parler de manières si maniéré... ce sont des gentilhommes qui se plaisent aux joutes verbales. Mais moi j'ai trouvé ça barbant.  

challenge-ggk

 

Les Lions d'Al-Rassan est un drame théâtral, heureusement  parsemé d'humour pince-sans-rire. Le fond de l'histoire a été pour moi très éprouvant. Trop mélancolique, trop dur, trop proche de ce qu'on attends d'un récit historique classique. Au final les personnages sont pris entre le marteau et l'enclume et n'ont aucun moyen de s'en sortir.


Bref, une oeuvre qui a des qualités (surtout celle de se lire d'une traite une fois qu'on est bien rentré dedans) mais duquel je ne garde pas un bon souvenir (au vu de ce que j'avais posté à l'époque, j'étais plus enthousiaste alors). La "morale" de l'histoire étant : l'homme est un monstre, la vie est cruelle, et tu n'y peut rien... pas super gai quoi "-_- 3/5

 

Autres critiques :  Acr0, Guillaume44, Maëlig, Olya, Ptitetrolle, Vert

 

CITRIQ

Commenter cet article

Nathalie 27/11/2014 21:40

Pas lu celui-ci, mais du même auteur, j'avais bien aimé la trilogie de "La tapisserie de Fionavar" où plusieurs personnes se retrouvent projetés dans un univers parallèle...

Lintje 27/07/2011 22:13


Juste une petite remarque : Je ne suis pas sur qu'il y ait une scène de sexe dans les lions d'Al Rassan. Mais c'est un détail
Je n'ai pas troué le roman pessimiste mais plutôt doté d'une grande humanité.


Lael 28/07/2011 03:52



au moins très fortement érotique alors^^


merci de ta visite



Lorhkan 13/07/2011 15:32


Arf, si je tenais compte de toutes les critiques que je lis, ma PAL serait plus grosse que ma maison... Tout ça pour dire que G.G. Kay fait partie des auteurs fantasy que je me suis promis de lire
avec attention, surtout les Lions d'Al-Rassan et Tigane.

Ah si les journées pouvaient faire 48 heures...


Lael 14/07/2011 01:03



ah oui c'est sûr ! moi je fantasme sur la bulle temporelle XD



Ellcrys 11/07/2011 10:56


Je pense tenter, pour plusieurs raisons :
1) Déjà, ton avis m'intrigue... ce que tu dis de ce roman me donne envie de le lire et de voir ce qu'il en est.
2) Je suis une passionnée d'histoire, alors même si mon autre passion pour la littérature fantastique ne sera peut-être pas mise à l'honneur, je me dois de tenter
3) J'entends tellement parler (en bien) de l'auteur, qu'il me faut le lire...
Tu vois, je n'ai que de bonnes raisons de me plonger dans cet ouvrage. Bisous


Lael 12/07/2011 03:02



c'est marrant lol Ben j'espère que ça te plaira ! ça peut tout à fait, c'est un livres de grandes qualités, mon problème c'est plutot qu'il ne colle pas assez avec moi XD



Merkillia 11/07/2011 01:40


Arfff, dommage que l'aventure n'ait pas été plus concluante. Merci tout de même de ta participation à mon challenge, tu l'as officiellement réussi!!


Lael 12/07/2011 02:58



ouai XD c'était quand même une bonne expérience. Bonne continuation !