Bakumatsu Rock, battle musicale avec les Shinsengumi !

Publié le par Lael

Bakumatsu Rock, battle musicale avec les Shinsengumi !

Musical, parodie historique, fantastique, 2014, 12 épisodes

Sakamoto Ryoma est un chanteur qui veut faire découvrir le Rock au Japon. Mais le pays est sous la dictature du shogun et de son ministre Li, qui pour pacifier le pays, utilise les Chants Célestes joués par les idols du gouvernement : le Shinsengumi.

A moins de n'avoir strictement aucune connaissance de cette période historique, votre réaction devant ce pitch devrait être quelque chose comme :

Bakumatsu Rock, battle musicale avec les Shinsengumi !

Et autre "quoiiiiii ?!!" sans oublier les plus fans du Shinsengumi qui risquent l'arrêt cardiaque. Pour ces dernières personnes, à moins que vous ayez votre patch Second degré, je vous invite à ne pas continuer votre lecture.

Pour ceux qui ne comprennent pas ce que je raconte, les Shinsengumi sont un groupe de samouraï le plus réputé qui soit pour leur honneur et leur bravoure car ils ont défendus Kyoto pendant les troubles du Bakumatsu (vers 1864), se battant pour le gouvernement en place jusqu'à ce qu'il s'effondre (et se battant d'ailleurs jusqu'à la fin même en sachant qu'ils perdaient). Bref, le samouraï idéal en quelque sorte, et dans le camps des rebelles en face, on a aussi de grosses pointures qui ont permis l'ouverture du Japon à la modernité (et à l'égalité des classes sociales par exemple).

Hors Bakumatsu Rock peut être vu comme de la honteuse diffamation de tout ces glorieux personnages historiques. D'autant que quand je vous aurais tout raconté de l'anime, certains vont défaillir sous des détails heu chaud-chaud, mais j'ai prévu le kit de survie donc continuons !

Bakumatsu Rock, battle musicale avec les Shinsengumi !

Bakumatsu Rock, il faut indéniablement enfiler ses lunettes humour deuxième degré (minimum) pour le voir. Mais si on y parvient, on passe un bon moment ! En effet le côté parodique de l'histoire officielle peut franchement faire rire quand on aime cette période (avec les lunettes j'ai dit). J'ai adoré leur version d'Ikedaya, et j'ai apprécié que le rôle du ministre Li Naosuke soit mis en valeur (car c'est un peu trop l'oublié des animes traitant cette époque). Les rebelles en rockeurs, pourquoi pas ? Ils défendaient bel et bien la liberté face au gouvernement, même si ici cela tourne à une sorte de farce.

Bakumatsu Rock, battle musicale avec les Shinsengumi !
Bakumatsu Rock, battle musicale avec les Shinsengumi !

On en vient au "sujet" qui peut fâcher : les Shinsengumi en idols. Mais n'est-ce pas justifié ? Ne sommes nous pas, nous mêmes, des fans de ces grands personnages ?

Il faut l'admettre, le caracter design est très chouette. J'ai bien aimé la version idol de Souji, qui finalement tient au minima le second rôle avec le nombre de chansons qu'il nous fait. Et comme il conquiert le coeur de leur public en délire, difficile de ne pas résister nous aussi aux Chants Célestes :

Bakumatsu Rock, battle musicale avec les Shinsengumi !
Bakumatsu Rock, battle musicale avec les Shinsengumi !

Je n'avais pas encore vu d'anime musical, et c'est un peu à double tranchant. Le problème vient dans la répétition des chansons, notamment si on regarde deux épisodes à la suite on entends presque forcément la même chanson. Par contre, j'ai trouvé sympa de passer d'un genre à un autre, avec les Chants Célestes pop-boy's band, et les chansons rock, sans parler de quelques touches vers l'électro. Mais la bande-son n'est malheureusement pas à la hauteur, pour mes oreilles bien sûr. Pas de réel coup de coeur, les chansons rock étant toujours sur les mêmes bases mélodiques, à part les paroles ça ne changeait pas vraiment. Mais maintenant que j'ai vu toute la série, je me rend compte avoir bien accroché à What this, et ça me manque un peu ! Donc la voici et je vous invite à l'écouter, parce que parler d'un anime musical sans musique c'est trop triste, et ça vous donnera un aperçu de la bande son rock !

La meilleure chanson de Bakumatsu Rock

Pour en revenir au design, j'ai aimé les couleurs vives, le travail des lumières sur scène, sur les fonds, les foules... Y'a vraiment un joli travail de fait (aussi sur le générique de fin, mais j'y reviendrais vu la surprise qu'il réserve). Il est a noté que l'animation intègre de la 3D ! Bon je trouve ça toujours un peu casse-gueule la 3D dans de la 2D, je trouve qu'en général la différence se voit trop et que ça jure. Mais là, je ne l'ai pas remarqué tout de suite, et peut être que si je ne vous disais pas que ça se passe sur scène, ça fera pareil pour vous. En tout cas, je trouve ça assez audacieux de rendre ainsi les mouvements des personnages, et les animateurs s'en sont pas trop mal sortis. Reste que c'est un pari artistique qu'on aimera ou détestera sans doute.

Bakumatsu Rock, battle musicale avec les Shinsengumi !

Bref, côté histoire vous vous en doutez, ça ne vole pas haut. En fait, c'est pire : cela enfonce l'anime dans des clichés du power-up/fantastique qui nous font prédire la suite de bout en bout.

la touche de fantastique version maléfice

la touche de fantastique version maléfice

Parce que, outre bien sûr le but de vaincre le méchant ministre, attention mettez votre ceinture... nos héros ont des Peace Soul qui s'activent quand ils sont dans le feu ardent du rock, et l'union de cinqs Peace Soul peut changer le monde. C'est ça l'histoire.

On est d'accord, ça se passe de commentaire ?

(Scott Pilgrim vs le monde bien sûr, rock power !)

(Scott Pilgrim vs le monde bien sûr, rock power !)

Mais je vous ai gardé le meilleur, ou le pire, enfin à vous de voir, pour la fin. Parce que non seulement l'anime ne cherche pas la moindre once de réalisme avec Katsura qui à une batterie qui apparait quand il en a besoin,... ! trop pratique il a pas besoin de fuir avec, ben oui imaginez une batterie sous le bras quoi... Mais Bakumatsu Rock joue à fond la carte du fan-service et pousse le vice assez loin. Je rappelle que les personnages principaux sont tous des hommes d'une virilité débordante (sauf Katsura avec ses cheveux verts, franchement l'histoire dans les bains j'me suis dit c'est parce que c'est une fille qu'il voulait pas se désaper devant les autres !) donc c'est pas les filles qui sont à poils, heureusement cela dit vu que le seul rôle féminin important est une bonne femme de deux cents kilos (!).

Qu'un épisode se passe dans un bain public, on va s'en remettre, c'est une astuce habituelle (même si franchement leurs réflexions sur "oh respect t'as ce qui faut entre les cuisses" on peux s'en passer). L'épisode avec les Cherries est aussi assez torride, puisque ce sont un groupe d'idols féminines en disgrâce, qui tout en essayant de monter des plans pour tuer les rockers, fantasment à mort !! et on voit tout ! Bon ça m'a fait rire cela dit.

Mais cette fois je vous dévoile le gros morceau, c'est ce qui se passe lorsque les Peace Soul s'activent... leurs vêtements se déchirent !!!

(Notez comment Katsura nous fait une réaction pas tip top virilité comparé aux autres)
(Notez comment Katsura nous fait une réaction pas tip top virilité comparé aux autres)
(Notez comment Katsura nous fait une réaction pas tip top virilité comparé aux autres)

(Notez comment Katsura nous fait une réaction pas tip top virilité comparé aux autres)

J'vous ai perdu ? Vite le kit de secours !

Bakumatsu Rock, battle musicale avec les Shinsengumi !

D'accord, il y a une métaphore derrière du fait de se dénuder l'âme, c'est d'ailleurs exploité sur un épisode où ils rockent masqué pour ne pas se faire arrêter, mais bon c'est juste un gros prétexte qui tâche. Il y a même un moment où Sakamoto, alors qu'il est déjà torse nu, active sa Peace Soul et alors... retrouve ses vêtements ??!! Bref, c'est un peu usant à la longue ces phrases de transformation façon vieil anime de super héros.

Mais le plus hot, c'est le générique de fin !!

Donc tout ceux attirés par le sexe masculin, profitez :)

Bakumatsu Rock, battle musicale avec les Shinsengumi !
Bakumatsu Rock, battle musicale avec les Shinsengumi !

(le blog honteusement fan-service aujourd'hui)

Bref, maintenant que vous êtes soit entrain de fantasmer, soit entrain de fuir, laissez moi conclure !

Bakumatsu Rock, c'est un anime qui ose une parodie débridée nourrie aux mecs torse poils, au fantastique éculé, et surtout au rock survolté. A l'image de son personnage principal pour qui le rock est une expression de l'âme brûlante, cela fait quand même du bien de voir de la passion à l'écran. J'ai aimé me laisser emporter par cet anime vide-tête, marrant et reposant, et qui au final redonne aussi pleins de motivations et d'énergie. A voir, malgré tout, sans oublier ses lunettes humour deuxième degré (de protection minimale), sous peine d'envoyer valser son écran.

3/5

Commenter cet article

Garak 27/03/2017 15:52

Du coup, j'ai cherché et comme Hakuoki, c'est un jeu vidéo à la base, un jeu de rythme. Du coup c'est le deuxième jeu qui parle du Shinsengumi qui devient un animé, c'est rigolo.
En tout cas, le pitch de base donne envie.

Lael 02/04/2017 01:29

Les mecs torses poils ça fait toujours envie lol Plus sérieusement j'ai vu pas mal d'animes sur la période, et les chroniques arriveront dans les deux prochains mois, je te taguerais à chaque fois pour te prévenir si tu veux.