Séance Lecture [SFF] : les Intemporels, Fantômes et farfafouilles

Publié le par Lael

Les Intemporels, de Dan Dastier

 

FnAnt0996-1980.jpgSpace op', lu pour le challenge de Lhisbei. Et de 1 !

 

Un pilote de navette spatial explore un vaisseau inconnu. Il y découvre un médaillon qui va changer sa vie.

 

Le récit commence comme un épisode de Star trek, la toute première série avec Kirk et Spock, avec un vaisseau en exploration dans le système trucmuch de la nébuleuse d'Orion, c'est la routine, quand soudain... Franchement j'ai rit tellement ça m'a fait l'effet de lire une mauvaise fanfics Star Trek TOS, reprenant tout le kitch et le vocabulaire du genre 'astronavigateur' (manquerait plus que la "passerelle" et on y est).

Comme un script raté écrit et refusé pour la série, on ne sait rien de la psychologie des personnages, tout n'est qu'action et description-cliché. 

 

Donc j'ai faillit l'abandonner dix fois, cents fois, mais je me suis dis que si je laissais tomber je ne le relirais jamais. Alors j'ai tenu bon. Et la deuxième partie s'est améliorée : les personnages sont un peu plus fouillés, l'intrigue nous emmène sur une autre planète, on voit du paysage... et ça finit dans un gros trip spatio-temporel pseudo mystique où l'auteur (ou le traducteur ?) confond 'univers', 'continuum' et 'dimension'. 65254762

 

Bref vous l'aurez compris, c'est plutot à éviter !

 

Un roman commercial bas de gamme, pas de pistolet laser mais à part ça tout y est : du techno-blabla à base d'unobtainium, les noms de lieux en LK-31, la fille superbe en combinaison métallique comme une seconde peau, les tyrans très méchants, les rebelles... très rebelles,  et bien sûr, LE héros de l'espace. 2/5

 

ps juste pour rire : ce livre a du inspirer le scenariste de Piège de Cristal, puisqu'un personnage du début se nomme John Mac Lain !! ça rapelle un certain John McClane non ?! 


Fantômes et farfafouilles, de Fredric Brown

 

Fant--mes-et-farfafouilles.jpgRecueil de nouvelles, lu en commun avec le Cercle en mai.

Fantastique (surtout) / SF (un peu)

 

Pour une fois, j'aurais du faire plus attention à la quatrième de couverture. Elle annonçait bien la couleur : "tantôt cocasses, tantôt tragiques, et bien souvent horribles (...) sur les pentes glissantes de la terreur et de l'humour". Mais j'ai lu ça sans en saisir vraiment le sens, comme tout bon blabla vendeur qui n'a pas de substance réelle. Erreur ! A la lumière de la lecture, je peux dire que c'est exactement ça ! Alors que Brown m'avait fait rire dans "lune de miel en enfer", là il m'a surtout terrifié, angoissé... et agacé, cerise sur le gâteau, par bon nombres de nouvelles dont je n'ai pas compris la chute (ou sans histoire apparente). Parce qu'il m'a fait sourire quand même par certaines situations cocasses, parce que c'est Brown et sa plume inimitable et maîtrisée, je lui met une note moyenne.

 

Si vous préférez le rire aux larmes, si vous préférez la SF au Fantastique, choisissez plutot "lune de miel en enfer" comme recueil. Sinon, lisez "fantômes et farfafouilles". Mais attention, préparez vous aux meurtres en pagailles et aux morales douteuses ! Ici, le lecteur est un jouet dans les mains d'un sadique... 2,5/5

 

Autres critiques : Cachou, Elysio, Endea, Iluze, Tigger Lilly, Vert

Commenter cet article

Cachou 19/08/2011 21:46


Ouh, pas aimé dis donc ^_^. L'auteur sadique? Pas impossible...

Ce qui me rappelle que je n'ai toujours pas lu le Egan (mais j'ai encore emprunté quatre livres à la bibli...)(je n'arrête plus, et comme les livres de la bibli ont la priorité).


endea 14/08/2011 22:38


Honte à moi, je ne me souviens déjà que très peu de Fantôme et Farfafouilles, xD
Cela dit je me souviens que j'avais regretté la construction des nouvelles, des plus courtes aux plus longues, ce qui avait entraîné une certaine lassitude. cela dit il me semble que j'avais bien
aimé certaines.


Lael 17/08/2011 00:11



de mémoire je ne m'en souviens plus du tout XD