Les Master Class de l'Imaginaire, c'était super !

Publié le par Lael

80 personnes très attentives ! - photo par ActuSF

80 personnes très attentives ! - photo par ActuSF

Ce vendredi soir s'est tenu à Lyon l'un des plus gros évènements de ce Mois de l'Imaginaire. Grand succès mérité pour cette première Master class des littératures de l'imaginaire, où des apprentis auteurs, ou juste passionnés, ont appris avidement beaucoup de choses et fait pleins de rencontres. Organisés par les éditions Actusf avec Les Moutons électriques, l'Atalante, Critic et Mnémos, en partenariat avec l'Arald et la Bibliothèque Municipale de Lyon, sans oublier le partenariat avec la librairie L'esprit Livre, la soirée s'est déroulée dans une bonne humeur productive.

En effet nous avons eut le droit à des conférences de cinq auteurs, sans oublier des espaces-temps avant et après pour échanger, acheter et dédicacer en grignotant un buffet. C'était royal et très bien organisé ! D'autant que, et ça, c'est l'élément suprême, les fauteuils de la salle de conférence étaient extrêmement douillets XD

Olivier Paquet nous a parlé des descriptions, Lionel Davoust des personnages, Nicolas Le Breton des dialogues, Christian Chavassieux des scènes de batailles, et Jean-Laurent Del Socorro des différents regards sur un texte avant d'être publié (en nous montrant notamment le parcours de son roman Boudicca). Vingts minutes pour chacun, puis cinq minutes de question, je peux vous dire que tout ça a été aussi dense qu'un pain de nain ! Cela faisait longtemps que je n'avais pas autant pris de notes rapides (depuis les bancs de la Fac en fait).

Bref, un contenu vraiment dense en si peu de temps, mais tout à fait passionnant. En résumé, quelque soit le thème de leur présentation, chaque auteur a évoqué le besoin d'un mouvement dans le texte (que ce soit dans les descriptions, le dialogue etc), les interactions qui se font à tout les plans (entre l'intrigue, l'univers, les personnages etc), et l'importance de la dimension humaine dans un univers qui se doit d'être clair pour le lecteur.

Petites citations / détails :

- A propos des descriptions en SF, Olivier Paquet nous as mis en garde contre un excès de technoblabla, et nous a conseiller de montrer l'utilisation de l'objet futuriste plutôt que de le décrire.

- Pour Lionel Davoust, qui a longuement évoqué ce qu'est une histoire avant de parler des personnages, car l'un et l'autre sont interdépendant : une histoire c'est "quelqu'un d'intéressant qui veut quelque chose d'important, mais c'est compliqué." (ce qui a fait rire la salle !)

- Pour Christian Chavassieux, qui nous parlaient des batailles (j'ai crû que le thème était les batailles spatiales mais non, elles n'ont même pas été évoqués), l'auteur ne "décrit pas, il écrit" une bataille, et l'invente, ce n'est pas un documentaire (à moins que ce soit intentionnel). Il conseille à l'auteur de porter la même attention que le reste de son texte à ces scènes, avec leurs contextes, leurs identifications, leurs utilités (pousser le personnage dans ses retranchements notamment), qu'elles ne soient pas gratuites.

Après la digestion de toutes ces informations, c'était pour moi l'occasion de rencontrer Lionel Davoust, dont je suis depuis longtemps son blog avec ses conseils d'écriture (et j'ai encore son podcast à rattraper, mais cela tient bien son nom : "Procrastination" !). Je n'avais encore jamais lu l'un de ses textes (oui j'ai du retard sur les auteurs français), ce sera chose faite avec mon achat de La Route de la Conquête, recueil de nouvelles qui me fera découvrir son univers (et puis avec du mécha comment pourrais-je résister, superbe couverture d'ailleurs !).

Les Master Class de l'Imaginaire, c'était super !

Il a fallut que je fasse la queue longtemps, car il y avait foule pour Lionel, et qu'il a bien pris son temps pour discuter. Et c'est là que j'ai découvert (un truc dont je me doutais), c'est un type formidable XD Sans se presser malgré l'heure tardive et les organisateurs qui rangeaient autour de nous, il a prit le temps de discuter posément avec moi et les derniers retardataires, et cela a été vraiment génial. Ça fait tellement de bien de voir quelqu'un profiter autant de l'instant présent et du partage, respect Lionel !

En plus j'ai eu la surprise qu'il me reconnaisse ! Alors que logiquement je n'ai pas du le croiser en convention, par contre on s'est croisée sur le net, comme quoi :) J'ai halluciné XD

Note pour les chanceux qui ont comme moi sa carte de visite : lisez la toute petite ligne presque illisible ça vaut le coup ! Moi je n'ai pas encore trouvé la sauce adéquate, mais je cherche XD

Je finirais donc sur sa photo, en plus avec un grand sourire :

Les Master Class de l'Imaginaire, c'était super !

Merci à tous pour cette soirée de ouf !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article