Je n'ai pas du tout aimé "la forme de l'eau" !

Publié le par Lael Marguerite

Je n'ai pas du tout aimé "la forme de l'eau" !

Fantastique. Nous suivons le parcours d'une muette travaillant comme femme de ménage dans un laboratoire des années 60. Sa vie change le jour où une étrange créature débarque comme cobaye. 

Aïe, milles fois aïe. Ce film a eut la côte dans mes contacts, et puis le réalisateur est Guillermo del Toro, à qui l'on doit Pacifiq Rim (qui fait partis de mes films préférés de tout les temps), donc j'avais envie de le voir. J'ai même faillit aller au cinéma exprès, ce qui est extrêmement rare (je vais au cinéma 1 fois par an environ, donc je choisi bien !). Bien m'en a pris de ne pas y aller, parce que je vais le dire franchement, cela aurait été le premier film de ma vie où je serais sortie de la salle avant la fin. Je l'ai trouvé raté de bout en bout et je me suis forcée à le finir histoire de pouvoir donner mon avis et parce que j'espérais comprendre pourquoi certains ont aimés (en vain). Je ne comprends vraiment pas la hype autour de ce film.

- le scénario est ultra prévisible, jusqu'à l'ultime scène.

- les dialogues sont très mauvais, vides et/ou incompréhensibles. La plupart des scènes sont pareillement vide et illogiques, on se demande ce qu'elles font là.

- les personnages sont caricaturaux, creux et bêtes comme chou (le chat par exemple... ils ont pas réfléchis à instant à comment nourrir la bête ?). On a aussi le méchant très méchant.

-C'est long.

-L'ambiance années 50/60 donne une sorte d'Amelie poulain américaine complètement raté. 

-je n'ai pas aimé non plus la musique (ça va avec l'époque)

- l'ambiance est sordide, avec des trucs bien gore et du sexe à tout va juste pour provoquer le spectateur. Je comprends pas d'ailleurs que ce film n'ai pas été interdit aux jeunes ados, y'a quand même un ou deux trucs vraiment choquants.

- des incohérences viennent casser le peu de logique de l'histoire (qui est déjà mis à mal par la licence poétique)

- l'histoire d'amour ? je n'ai pas réussi à adhérer. Impossible d'éprouver la moindre empathie pour les personnages. J'ai même trouvé ça plutôt pathétique...

- au delà des clichés et bizzareries c'est vide, si vide !

BREF à part une certaine esthétique visuelle, bien verte au cas où vous ne l'aurez pas remarqué (j'ai un peu saturé d'ailleurs, cela aurait dû s’appeler "la couleur de l'eau"), et une créature humanoïde plutôt jolie, c'est un raté qui enfile poncifs sur poncifs sans jamais surprendre, dans une ambiance glauque et malsaine. Un navet à éviter. 

0,5/5

Pour les fans, Bragelonne a édité cette histoire en roman, signé Guillermo del Toro et Daniel Kraus. Il est sorti en même temps que le film.

Je n'ai pas du tout aimé "la forme de l'eau" !
Je n'ai pas du tout aimé "la forme de l'eau" !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article