[anime SF] Quelle est la teinte de votre Psycho pass ?

Publié le par Lael Marguerite

[anime SF] Quelle est la teinte de votre Psycho pass ?

Il y a des œuvres qui vous donnent des coups de poings. Vous en ressortez hésitant, avec un vague sourire aux lèvres, vous demandant si vous n'êtes pas un peu masochiste. Psycho-pass en fait partie. Sorti en 2012, cette œuvre nous plongeant dans une société futuriste dystopique a eu un bon succès critique, et je comprend maintenant pourquoi. Je n'aurais qu'un conseil : accrochez vos ceintures, vous allez être secoués. Interdit aux moins de 16 ans et vivement-ultra-méga recommandé à tout fan de SF !

De quoi ça parle ?

Dans le futur, il est désormais possible de qualifier l'état mental d'une personne, le Psycho-pass. Cela permet à la société, gouvernée par l'intelligence artificielle Sybille, de se prémunir contre les comportements criminels. En effet le moindre comportement asocial va faire augmenter votre Psycho-pass, faisant de vous un criminel dormant. Avec leur Dominateur, la police viendra vous arrêter, et si vous dépassez les 300 points... Vous serez exécutés.

L'animé nous fait suivre le parcours d'une jeune inspectrice tout juste nommée, Akane Tsunemori, découvrant la réalité du terrain. Sa bonne volonté risque d'être mis à mal...

Carte des lieux :

-saison 1 : 22 épisodes

-saison 2 : 11 épisodes

-Psycho pass the movie (2015)

-films en trois parties Sinners of the system (sortis en début d'année) (qui sont en fait des histoires indépendantes)

-saison 3 : 8 épisodes de 45 minutes (c'est tout chaud, c'était cet automne 2019). Si j'ai bien compris c'est une suite mais avec de nouveaux personnages, et il va y avoir un film en 2020 pour conclure.

[anime SF] Quelle est la teinte de votre Psycho pass ?

En toute honnêteté, j'ai tâché de prendre de la distance avec cet animé parce que c'est vraiment violent, visuellement et psychologiquement, mais malgré mes défenses il est quand même venu me saisir aux tripes, m'imposer son terrible univers dystopique un peu trop réaliste, m'obliger à réfléchir sur ses thèmes. Avatars et réseaux sociaux, robots, le rapport de l'humain à la technologie (par exemple pourquoi s'opposer à devenir entièrement cyborg alors qu'on est déjà ultra dépendant à notre portable etc ? episode 9)... la psychologie des criminels et des policiers qui les traquent, avec la question de comment faire un profilage efficace sans devenir "corrompu" à son tour... est-on vraiment heureux dans un monde où une machine choisi pour nous ce qui nous rendra heureux, nous privant de toute quête du bonheur ? Voilà un bref aperçu des thèmes abordés. Psycho-pass nous emmène dans un univers sans concession, ultra-technologique et dystopique, où les personnages discutent philosophies et citent allégrement aussi bien des philosophes, des théories sociologiques, que des auteurs de SF comme K. Dick !

Il s'agit autant d'un univers dystopique très détaillé, où l'on découvre par exemple que Sybille (l'intelligence artificielle gérant la société) propose des métiers disponibles en fonctions des compétences de chacun, qu'une série policière (avec souvent la traque d'un tueur en série sur plusieurs épisodes). Il y a donc de la réflexion, mais aussi de l'action, toujours étroitement liée : ainsi puisque c'est Sybille qui déclenche le mode létal du Dominateur, est-ce que le policier qui va tirer avec possède une responsabilité sur la mort qu'il inflige ? Je préfère prévenir, l'action se révèle vite très violente car le Dominateur en mode mortel fait carrément exploser la personne. Et une victime d'une agression, horrifiée par ce qu'elle vit, va vite voir son psycho-pass augmenter à un taux "soigné" par la mort... Cela dit j'ai été impressionnée dans la façon dont la série ne va pas chercher à faire du trash inutilement, juste pour provoquer : la violence est ici toujours là pour dénoncer l'horreur du système, elle aura un impact sur les personnages et sur les réflexions que l'on peut se faire. En fait si on excepte principalement trois scènes vraiment hard, la violence est surtout froide et psychologique. (Ce qui fait que même si je suis hyper sensible au trash, le fait que cette violence serve le propos avec intelligence la rend acceptable.)

J'ai trouvé l'épisode 11, avec la confrontation entre l'héroïne et le psychopathe, d'une justesse impitoyable, j'ai aimé que la saga aille jusqu'au bout même si cela a mis mon cœur en lambeau (bon ok je dois être maso lol). L'homme du fil rouge vient à chaque fois interroger la volonté et les désirs de chacun, les mettant face à leurs doutes et leurs noirceurs.

Extrait :

"Arrêtez de vous vanter, vous n'êtes qu'un criminel !
- Comment définirais-tu le crime ? Est-ce l'arme que tu tiens, le Dominateur, l’œil de Sibylle, qui en décide ? (...) parce que la science est parvenue à exposer les secrets de l'âme, la société a été bouleversée. Mais la volonté humaine n'intervient pas dans le processus. Sur quels critères vous fondez-vous pour distinguer le bien et le mal ? "

Le fil rouge est d'ailleurs super bien géré : on a parfois l'impression d'une enquête hors-propos, mais au final le vrai fil rouge ce n'est pas le psychopathe après lequel ils courent, c'est Sybille et la société elle-même, et je me suis délectée des grosses révélations qui ne tombent pas par hasard mais sont des conséquences logiques.

[anime SF] Quelle est la teinte de votre Psycho pass ?

Bref cette saison 1 est juste parfaite, et si on excepte un manque de profondeur des personnages secondaires (il y a quand même pas mal de gens dans l'équipe), tout est là :

-un univers d'une densité énorme qui ferait un excellent pavé de roman SF,

-de l'émotion qui vous attrape à la gorge,

-de la réflexion qui va vous faire cogiter sur la société et le genre humain pendant des jours,

-de l'action qui va vous faire battre le cœur à cent à l'heure,

-une héroïne à la fois tellement candide et forte qu'on ne peut pas ne pas l'aimer,

-une image superbe dans une esthétique léchée, réaliste, aux teintes froides gris-marrons-vert

-une bande-son au poil

-et des histoires qui vont vous rester dans le cœur des semaines après (si vous n'êtes pas un peu traumatisé aussi. Promis juste un peu !)

Enfin, un des gros atouts de la série c'est qu'elle développe ses criminels sur toute la gamme du spectre : à la fois les "vrais" criminels qui sont des psychopathes de la pire espèce, et les "faux" criminels, que la société juge dangereux alors que ce sont juste des rebelles (voire simplement des gens qui se posent un peu trop de questions sans être des activistes). La série aurait pu se focaliser sur l'un ou l'autre cas, mais non, elle choisit de tout nous montrer avec exhaustivité. Cela rend l'univers d'autant plus crédible, effrayant, et terrible dans ses choix et questionnements. Parce que dans le fond, cet affreux système totalitaire, est il "un mal nécessaire" pour empêcher la criminalité ? Ce qu'il fait réellement, même s'il y a toujours des exceptions qui confirment la règle. La série semble conclure en ce sens, Akane réprouvant cette horreur tout en admettant sa nécessité. A nous de réagir avant que nos sociétés en arrivent là...

"Ce n'est pas la société qui choisit l'avenir des hommes. Ce sont les hommes qui choisissent l'avenir de la société. c'est ce que je crois" Tsunemori Akane.

5/5 pour la première saison

A noter que si la saison 1 est pour moi un chef d’œuvre, je n'ai pas trop accroché à la saison 2 que je déconseille carrément. On est dans une redite, il n'y a presque plus de réflexions à se mettre sous la dent, l'absence de Kogami se fait sentir (la dynamique de son duo avec Akane est juste parfaite en saison 1), et la nouvelle inspectrice n'est pas intéressante (et très mal gérée par le scénario). Dans le coup je n'ai pas trop envie de regarder la suite.

ps : désolé si cette critique est un peu décousue, cette saga est si riche qu'il y a trop de choses à dire !

Notez que l'emblème de cette police servant de "médecin" à la cité c'est un caducée !

Notez que l'emblème de cette police servant de "médecin" à la cité c'est un caducée !

[anime SF] Quelle est la teinte de votre Psycho pass ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lianne 02/01/2020 02:03

Je compte les regarder un jour (comme plein d'autres xD) mais j'avoue que j'ai de moins en moins le temps avec toutes les séries, les livres, les films et les jeux. Il faut faire des choix, le temps est limité.
Bref, elle est en haut de ma liste :P

Lael Marguerite 04/01/2020 00:00

hello, en effet y'a tellement de choix ! vu que ton blog parle exclusivement lecture je ne savais pas que tu regardais des animés c'est cool. Merci pour le commentaire ;)

fanarie 29/12/2019 18:48

J'ai bien aimé cette série, je viens d'en finir la 3ème saison, par contre j'avais zappé les films "Sinners of the system", enfin je crois.
Je vais checker ça.

Lael Marguerite 29/12/2019 22:21

Il paraît que le dernier film fait la jonction avec la 3eme saison. Faudrait un jour que je rattrape tout ça. Le premier film aussi. Mais bon l'univers ne me fait pas envie j'suis déjà assez déprimé comme ça en ce moment pour retourner là dedans XD si c'est juste pour une redite bof.

Laurent 29/12/2019 09:48

Merci pour cette critique.
Où trouver les premières saisons?
Je sais que la saison 3 est sur Amazon Prime.

Lael Marguerite 29/12/2019 22:17

Les deux premières saisons sont sur Netflix. Merci de ton commentaire :)