Iron man 2

Publié le par Lael

 iron_man_2.jpg2010

Réalisé par Jon Favreau
Avec Robert Downey Jr., Don Cheadle, Mickey Rourke, Scarlett Johansson...

Genre : Action, Aventure, Science fiction
Durée : 01h57min 


 Tony Stark a annoncé au monde entier qu'il est Iron Man. Mais s'il maintient la paix grâce à sa super armure, cela devient de plus en plus compliqué.

Entre le coeur de la machine elle même qui fait des siennes, l'armée qui veut mettre la main sur son invention, et un génie russe qui lui veut du mal, il n'est pas sorti de l'auberge !


Voilà un film que j'attendais au tournant, ayant adoré le premier opus. Hors il reste tout juste dans la moyenne et m'a franchement déçu. En effet 2 heures c'est beaucoup, beaucoup de baratins inintéressant.... le scenario est d'un convenu navrant, la réalisation laisse aussi à désirer -tout à fait habituelle voire mauvaise, et l'humour semble franchement écorné par rapport au premier film (même sans parler de l'effet de nouveauté, ça m'a paru nettement de moins bonne qualité, et c'est tout juste si j'ai souri).

 

Côtés personnages, du stéréotype à gogo, et cette fois Monsieur Iron Man ne parvient pas à porter le film à lui tout seul. La "Stark expo" du début pousse vraiment à l'extrême son égo surdimensionné au point de lui faire perdre ses qualités d'homme. Même si heureusement cela ressorts par moment, dans le fait qu'il soit malade, sa détresse qu'il cache, et son rapport avec le colonel de l'armée.

Ne parlons pas des filles qui font de la figuration à côté, peut être parce que le poids est répartis sur trop de personnages, aucun n'a la carrure de rivaliser avec stark (le méchant industriel est quant à lui franchement ridicule). Même Pepper paraît fade, malgré son rôle essentiel et qui faisait un contrepoids admirable dans le premier film.

 

Alors après le génie bidouilleur qui crée une sorte d'accélérateur de particules dans son garage, c'est fun, mais les ficelles sont trop faciles, notamment un colonel qui parvient tout de suite à contrôler l'armure (entre autre le vol, rappelez vous les essais de Tony dans le premier opus...)

 

Visuellement, deux seuls bons moments : lorsque la miss agent secret pénètre le bâtiment ennemi avec une façon de se battre vraiment très particulière. Et la bataille finale pour son côté guerre des robots futuristes, on se serait cru dans une nouvelle version de Terminator (bien que visuellement c'était loin d'être au point).

 

Quant au thème, qui pourtant avait du potentiel, de Stark contre l'armée, l'inventeur tâchant d'éviter à son arme de tomber entre de mauvaises mains, même si en apparence elles veulent faire le bien, ce thème donc tombe à plat.

Je ne saurais mieux dire que Gizeus, à qui je laisse la parole : "Pire, les scénaristes ont eu l’ingénieuse idée de transformer ce débat entre l’armée et Stark en une simple chamaillerie d’écolier, remportée par le plus impertinent et le plus con des deux." C'est exactement ça !

 

Bref, au final cela reste un divertissement passable, mais qui n'a en rien les qualités du premier film. Ce deuxième opus reprend la même recette sans la réussir, et sans se fouler à faire mieux. Un film bâclé, commercial et guère intéressant. J'espère que le 3ème volet de la saga ne sera pas aussi mauvais, ça serait trop triste...

2/5 

 

Autres avis :

Traqueur stellaire

Gizeus

A.C.de Haenne

Commenter cet article

GiZeus 07/05/2011 12:07


Exactement, aucun contrepoids valable à Stark, et j'irai même plus loin en affirmant "aucun contrepoids à la nullité des scénaristes" ;)


Lael 07/05/2011 19:46



lol



orkan von Deck 06/05/2011 11:37


ça me donne vraiment pas envie de le regarder, je préfère restezr sur mon avis du premier volet


Lael 07/05/2011 19:45



je te comprends tout à fait ;)



A.C. de Haenne 05/05/2011 21:43


Merci pour le lien...
Et ils en font un troisième ?
Tout comme toi, j'avais adoré le premier opus, et celui-ci m'a beaucoup déçu, malgré tout de même quelques bons passages.

A.C.


Lael 07/05/2011 19:45



Eh oui, il serait prévu pour 2013, mais avec un nouveau réalisateur... un peu d'espoir ? pas sur, le réa du 2 était aussi le réalisateur du 1, donc le problème devait pas être de là.