O. Scott Card, Cycle d'Ender 3&4

Publié le par Lael

Je continue la re-publication de mon avis sur le Cycle d'Ender avec les tomes 3 et 4. PAS de spoiler, j'avais été sage à l'époque

 

Pour voir mes critiques des tomes 1 et 2 c'est par là

 

Tome 3 : Xenocide


L’intrigue se poursuit sur la colonie (oui si on en dit plus on spoile !)


ender3.jpgJe l'ai trouvé globalement un peu moins bien que les deux premiers car c'est un gros pavé, et plutôt indigeste. Peut être que mon cerveau était dans une période de fatigue, mais j'ai trouvé qu'il fleuretait pas mal avec de la Hard SF. Et puis ses délires mystiques en soit c'est intéressant, mais bon, ça m'a plus fatigué que plû.

 

Reste que les personnages sont toujours aussi exceptionnels de profondeurs. Le scenario,  même s'il est dur à suivre car énormément de paramètres se mélangent dans un gros bric à brac de problèmes à résoudre, est franchement bien trouvé et est terriblement prenant (plusieurs chapitres sont insoutenables, car si certains personnages trouvent un secret, ils vont tuer quelqu'un, et tu suis leurs déductions, tu les vois tourner autour du pot, se rapprocher de plus en plus... terrifiant !).

 

Et puis, bien sûr, toujours des réflexions croustillantes, et des analyses stupéfiantes, du comportement humain et des rapports entre espèces. Sans parler du questionnement sur la vie, notamment la vie artificielle.

 

Bref, il faut s'accrocher quelque peu mais ça en vaut vraiment la peine. 4/5

 

Autre critique : vert (Calewen) (elle en dit bien plus que moi, mais pas trop non plus ^^)

 

Tome 4 : les enfants de l’esprit


Idem.  Ne pas lire la quatrième de couverture sans avoir finit le tome 3, big spoiler en vue !ender4.jpg


Tout comme le troisième tome, c’est assez indigeste. Pourtant les personnages sont bons, l’intrigue suit son cours avec brio pour démontrer que le plus grand danger ne vient pas des autres espèces, mais de nous-mêmes. Que nous avons plus à craindre notre réaction violente, face à la peur de l’inconnu, que de l’inconnu lui-même. Belle leçon de tolérance une nouvelle fois, mais c’est vraiment trop, on l’avait compris bien avant, et le tout est vraiment trop long.

 

Quand au côté « mystique » qui déplaît à beaucoup, j’ai au contraire beaucoup aimé sa théorie des aùia, et les ramifications psychologiques -sur le personnage d’Ender notamment, mais encore une fois c’est présent dès le troisième tome, et ici c’est un peu la ramification de trop.

 

Un peu le roman de trop, mais il conclu le 3ème tome assez bien. 3/5

 

Conclusion ?  

Le cycle d'ender se balade entre planet opéra et space opéra, fleurtant avec la hard SF parfois. La psychologie des personnages est extrèmements fouillées mais n'entrave pas l'action pour autant, et l'énigme ne nous fait pas lâcher le(s) bouquin(s) du début à la fin. Bref une SF de qualité, qui fait réfléchir tout en distrayant.

Un cycle indispensable !

Commenter cet article

endea 18/09/2011 18:45


J'ai bien aimé par contre le dernier tome qui était bien rythmé comme le tout premier et bien moins hard science.


Lael 23/09/2011 00:04



perso ce que j'ai aimé surtout c'est ce regard sur la communication inter-espèce et le délire du scenario autour de plusieurs cultures et façon de voir le monde. cool si t'as aimé



endea 14/09/2011 20:57


J'ai eu beaucoup de mal avec Xénocide, comme toi je l'ai trouvé fortement hard science, qui ne passe pas du tout avec moi, je suis en cours du dernier là qui m'accroche bien plus ^^


Lael 23/09/2011 00:02



c'est de la hard science 'sociale' pourtant, mais c'est sûr c'est pas toujours évident.



Ellcrys 23/06/2011 13:49


J'ai le premier tome dans ma PAL, il faut vraiment que je m'y mette...


Lael 24/06/2011 19:20



tu ne le regretteras pas ;)



Vert 19/06/2011 22:30


Mouais je pense que je vais toujours m'abstenir de lire le tome 4, il fait quand même très peur xD


Lael 20/06/2011 23:20



peur c'est beaucoup dire XD mais si tu veux jte raconte ^^ bon ça fait longtemps j'men souviens pas parfaitement, mais je devrais pouvoir te dire en gros.