TOS 1x26 "les arbitres du cosmos"

Publié le par Lael

Titre anglais : Errand of Mercy

vlcsnap-27665

 

L'Enterprise se rend sur Organia pour une mission délicate. En effet, les klingons et la Fédération viennent de se déclarer la guerre, et cette planète est on ne peut plus stratégique pour les deux camps. Mais les Organiens ne vont pas rendre la tâche facile...

 

C'est un épisode que j'aime particulièrement, peut être pas le meilleur (quoi que ?) mais l'un des meilleur de la série originale.

Déjà parce qu'il n'a pas les temps morts habituels (en tout cas moins), parce qu'il met Kirk et Spock dans une situation délicate, loin de l'Enterprise. Mais surtout pour les thèmes et la réflexion abordée : le refus de la dictature, la non-violence, le respect et la comprehension entre différentes civilisations...  

A noter que pour une fois, presque la seule je crois dans TOS, la Fédération et le comportement de Kirk sont remis en question. Malheureusement c'est assez excessif, donc ce n'est pas un épisode à conseiller pour une première approche de Star Trek.

 

Presque tout les dialogues sont à savourer.

Ma note est donc de 10/10

 

(Je l'ai revu dans le cadre de ma lecture "spock doit mourir", qui fait suite à cet épisode. Article à venir)

 

 Attention spoiler :

 

Cet épisode démontre bien que l'on juge bien trop vite un peuple sur sa culture, son évolution technologique et ... en un mot son apparence. Un peuple qui n'a pas évolué selon nos critères n'est pas pour autant démunis, arriéré et fragile au point que l'on doit le protéger même contre sa volonté.


vlcsnap-14154.png
Kirk parle aux Organiens comme à des enfants qui ne voient pas que la flamme brûle. Alors que, pour ce peuple, la flamme ne les brûle pas. L'ignorance, le manque de compréhension et de tolérance de Kirk fait que c'est lui l'enfant... tellement persuadé d'avoir raison qu'il n'écoute pas ses interlocuteurs. Pire, il finit par les dénigrer, par dire qu'ils ne méritent pas son estime et son sacrifice... Même Spock estime que la violence est nécessaire dans ce cas là, bien qu'il se montre plus réservé que son capitaine.

 

Au final, Kirk et le klingon sont comme des enfants qui se chamaillent, et les Organiens viennent jouer les parents avant que cela ne dégénère trop. Marrant de voir comment Kirk et Kor réclament le droit de combattre, et en veulent aux organiens de les empêcher de s’étriper.

Ce qui est un bien/danger pour quelqu'un n'est pas forcément un bien/danger pour l'autre, voilà la leçon de cette histoire. On ne peut pas juger un peuple sur nos propres critères. On doit se montrer ouvert à ce qu'il y ai d'autres possibilités.

Et bien sûr, cet épisode parle de la non-violence, et du fait que pour faire la paix, il faut la vouloir... C'est ce que l'organien explique : en voulant défendre un autre peuple Kirk rentre dans une logique où la guerre ne peut pas être évitée, où elle est obligatoire, il ne cherche plus à la remettre en cause.

 

A part ça, j'ai bien aimé le personnage de Kor. Marrant de voir que le klingon estime Kirk comme un adversaire de valeur. Et bien sûr, l'épisode est important parce que c'est la première fois que l'on voit les klingons (qui n'ont rien des "figures bestiales" que l'on verra plus tard dans les films et TNG)

 

Morceaux choisis :

 

Kor : « vous avez réussis à parvenir si loin malgré mes gardes »

Spock : « Je crains que vous ne découvriez que plusieurs d’entre eux ne sont plus en parfaite condition physique »

 

vlcsnap-46107.png

 

Kirk : « (…) nous avons le droit… »

Organien : « de faire la guerre capitaine ? de tuer des millions d’innocentes populations ? de détruire la vie à l’échelle des planètes ? et c’est ce que vous défendez ? »

Kirk : « eh bien personne ne veut la guerre… mais il y a des devoirs à remplir. Les peuples ont le droit de disposez d’eux même. Et éventuellement nous… »

Organien : « éventuellement vous feriez la paix, mais seulement après que des millions de pauvres gens soient morts… en vérité dans le futur vous et les klingons allez devenir des peuples amis et bâtir ensemble »

Kor : « jamais ! »

note : et pourtant si

 

Spock : «pure énergie… pure pensée… ce n’est pas la vie telle que nous la connaissons »

Kirk : « alors pourquoi cette planète ? (…)»

Spock : « conventionalisation à notre usage.  Inutile pour les organiens. Créés afin que les visiteurs comme nous se repèrent grâce à des points conventionnels de références (…) je peux dire que les organiens sont aussi loin de nous dans l’évolution universelle… que nous sommes au dessus des amibes »

 

Kirk : « je suis embarrassé… j’étais furieux contre les organiens d’arrêter une guerre dont je ne voulais pas… nous croyons que nous sommes le meilleur peuple de l’univers il est très troublant de découvrir que c’est faux »

 

 

Pour d'autres épisodes ou un complément d'information cf l'Index Star trek

Publié dans star trek

Commenter cet article

zazimuth 24/08/2010 22:04


C'est mon mari qui m'a fait découvrir Star Treck... et Dune et l'héroïc fantasy et le Seigneur des Anneaux et l'univers des jeux de rôles !!!