Hakuouki, l'histoire fantastique du Shinsengumi (première partie)

Publié le par Marguerite Lael

illustration officielle sans doute signée par Yazuki Yone, original character designer de la saga (avec pas moins de 20 artbooks de sortis à son actif !)

illustration officielle sans doute signée par Yazuki Yone, original character designer de la saga (avec pas moins de 20 artbooks de sortis à son actif !)

Historique / fantastique

/note : j'ai écrit cet article lors de mon premier visionnage de la saga en 2018 ! Aujourd'hui je viens de tout revoir et j'ai le même sentiment, que je vous partage enfin :) C'est une saga qui m'a marqué durablement, et dont je suis en train de finir le cosplay de Saito ! /

Je vais parler ici d'un anime qui ravira tout fan de l'histoire du Japon, des samouraïs, d'un visuel léché, et du fantastique façon vampire (d'où le jeu de mot dans le titre).

Hakuouki, c'est la (vraie) histoire du Shinsengumi, les forces de l'ordre de Kyoto à la fin de l'ère des samouraï (l'ère Edo). Suivez ces grands hommes par les yeux de Chizuru, jeune fille à la recherche de son père et qui découvre par hasard des évènements sanglants bien étranges dans la ville.

La saga est composée de :

 Hakuouki Shinsengumi kitan  12 épisodes  2010
 Hakuouki Hekketsu-roku ( dit aussi saison 2)  10 épisodes  2010
 Hakuouki Sekkaroku  5 OAV  2011
 Hakuouki Remei-roku (préquelle)  12 épisodes  2012

 

A bien regarder dans cette ordre !

A noter aussi qu'il y a deux films qui reprennent les deux premières saisons. Résumer pleins d'épisodes en si peu de temps rends ces films assez puzzle et donc difficile à comprendre pour les profanes, par contre pour les fans il y a pas mal de modifications c'est plaisant, le deuxième film présentant une version alternative sur plus de la moitié du film (j'ai aimé notamment les nouveaux effets avec les Onis). À voir à la fin de toute la saga !

Les deux premières saisons suivent l'histoire du Shinsengumi, un peu avant l'affaire d'Ikedaya jusqu'à, ne spoilons pas pour ceux qui ne connaissent pas l'Histoire, jusqu'au début de l'ère Meiji. La série d'OAV se place durant la première saison, il faut avoir vu le premier arc avant pour pas trop se faire spoiler. Enfin Remei-roku est une préquelle qui nous narre la création de Shinsengumi, à l'époque appelé Roshigumi, avec comme nouveau personnage Ryosuké.

Après avoir dit tout ça je ne sais même pas par où commencer. Peut être dire que je suis une fan de cette période de transition capitale pour le Japon, que je suis amoureuse des samouraï et de leurs esprits, et que j'ai rencontré cette période historique et le Shinsengumi par deux autres séries : Kenshin le Vagabond, puis Gintama.

La comparaison est d'ailleurs intéressantes : pour simplifier, Kenshin à une forte base historique mais reste un shonen nekketsu dans ses codes, et se place dix ans après le début de l'ère Meiji. Le Shinsengumi de Gintama s'inspire très légèrement de la réalité pour caricaturer à mort (Des personnages historiques comme Hijikata Toshiro doivent se retourner dans leurs tombes "-_- ). A noter que dans les deux séries, de réels personnages historiques "changent de camps" (Sanosuké Sagara, l'ami de Kenshin, est basé sur le capitaine du Shinsengumi Sanosuké Harada, mais s'il garde son caractère il a changé de camp ! Pareil pour Shinpachi dans Gintama). Bref j'ai même l'envie de faire un sujet rien que pour montrer l'adaptation de chaque personnage dans les différentes séries mais bon c'est trop de boulot XD Hakuouki par contre, c'est 90% de réels faits historiques, et c'est un plaisir divin que de voir une adaptation aussi fidèle et aussi magnifiquement exécutée. Il faut dire que les faits eux mêmes se suffisent tant il y a matière, que ce soit de courage, d'honneur, de charisme, de sang, et de drames. (ça me donne très envie d'écrire une histoire se basant sur cette période !) /note juillet 2020 : voilà une remarque qui m'émeut ! j'ai décidé peu après d'écrire mon roman uchronique Makoto avec des membres du Shinsengumi faisant partis des personnages, et se passant sur la même période historique, et aujourd’hui j'arrive sur les derniers chapitres/.

Le Shinsengumi en action, capture d'écran Shinsengumi kitan

Le Shinsengumi en action, capture d'écran Shinsengumi kitan

C'est tout simplement passionnant, bien que sans doute un peu complexe parfois. Petit point qui peut aider : le Bakufu c'est le gouvernement, avec le Shogun à sa tête. En protégeant l'ordre de la ville et en tuant les rebelles impérialistes -qui sont liés au clan de Chôshu-, le Shinsengumi est donc pro-shogun.

A cela on ajoute 10% d'interprétations /même pas sûr lol, j'ai été fasciné par le souci du détail, même dans les mini-évènements historiques peu connus retracés/, et du fantastique avec des Shinsengumi pas tout à fait normaux. Bon je trouve que c'est le point faible de la saga, l'idée n'était pas mauvaise, mais je l'ai trouvée mal exploitée dans les motivations des nouveaux personnages, Kazuma et sa troupe (pourquoi sont ils pour les rebelles ??). Cela donne malgré tout une touche badass et vampirique qu'on ne peux pas regretter.

Ambiances de l'animé Shinsengumi Hekketsu-roku
Ambiances de l'animé Shinsengumi Hekketsu-roku

Ambiances de l'animé Shinsengumi Hekketsu-roku

Le visuel est poétique. Il rend hommage avec art au Shinsengumi, on se délecte des atmosphères, couleurs et lumières (ci dessus), et des combats vifs et sanglants (réalistes sans être gore). Même si certains pourrait reprocher un design un peu trop bishonen pour les personnages, eh ben 1 Hakuouki est tiré d'un jeu de drague (ce qui ne se ressent pas du tout dans l'anime), 2 en tant que fille je peux vous assurer que ça leur donne un charisme à se damner ! Le trait fin et les détails (par exemples des mèches de cheveux) permettent de donner à l'animation une fluidité et un caractère très loin du shonen "de base". On est vraiment dans de l'art, c'est beau quoi !

A suivre samedi prochain, dans un deuxième article, mon avis détaillé par série et ma conclusion ! En attendant, suivez la semaine spéciale Hakuouki sur le FB du blog !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Zelda 12/07/2020 18:48

Eh ben tu m'as bien donné envie de regarder cette série ! Je garde le titre en tête !

Lael Marguerite 13/07/2020 15:26

Génial ! Merci du commentaire ça fait plaisir :)