[livres SFFF] Mes quelques lectures du confinement : ... de l'uchronie mythologique (partie 2 sur 3)

Publié le par Lael Marguerite

Après vous avoir présenté L'apprentissage du guerrier, et Pardon vous n'auriez pas vu ma planète ? on continue dans des lectures parfois surprenantes, mais pas forcément en bien.

[livres SFFF] Mes quelques lectures du confinement : ... de l'uchronie mythologique (partie 2 sur 3)

Lasser un privé sur le nil

Autres critiques :

chez Eleyna

chez blackwolf

A venir : la dernière partie de mes lectures avec de la prospective* !

* =Ensemble de recherches concernant l'évolution future des sociétés et permettant de dégager des éléments de prévision.

Publié dans livres et films SFFF

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Grishka 23/05/2020 11:52

Hop !
Dans le genre "privé décalé" il y a la série des "Garret, détective privé", de Glen Cook. C'est vraiment un mix assez bien équilibré entre la figure du privé issue des films noirs, un univers de Fantasy classique mais qui tourne bien, et une approche à la Pratchett assez drôle. Si je me plante pas, il y en a 7 (pas fini encore) ;)

Lael Marguerite 23/05/2020 19:35

hum je ne sais plus si je l'ai essayé, mais dans le coup ça me refroidi sur le genre ^^ cela dit je suis très fan de Dresden, jvais pas tarder à me faire "l'aube des spectres" qui m'attend dans ma pal.

(sinon merci de tes commentaires, j'espère que tu te portes bien ;) )

fanarie 20/05/2020 12:57

J'ai effectivement un peu de mal aussi à avancer dans ce bouquin, et je me suis plus remis à ma première lecture du SdA dans le texte.

C'est bizarre pour la partie machiste, c'est un livre écrit à quatre main, dont 2 sont féminines.

...la description réaliste du nez bizarre de Seth... ça me fait penser à une blague "Jaffa" (bonne chance pour trouver la référence :-) )

fanarie 22/05/2020 22:17

C'est dans l'épisode 2 de la saison 3 : Seth

Lael Marguerite 22/05/2020 21:57

Sg1 bien sûr, je ne me souviens plus de quel épisode precisement par contre. Ce vent qu'il se prend teal'c mdr

Sinon on peut être une femme et vehiculer aussi le sexisme, on a été nourri à cette culture là. On le vehicule notamment en se disant c'est des clichés humoristique tout va bien, mais bon voilà.