La charmeuse de bête, UEHASHI Nahoko

Publié le par Lael

Roman japonnais, jeunesse, fantasy

le livre des Tôdas -T1 et le livre des Ojû -T2

De 12 à 15 ans et + Chez Milan

(une suite en deux tomes est parue au Japon, pas encore traduit en France)

 

Erin a toujours vu sa mère s'occuper des Tôdas, les impressionnants serpents de combats, sans connaître exactement leur fonction au sein de la société. Suite à un drame qui va bouleverser sa vie, elle va découvrir le monde, et son don naturel pour communiquer avec les bêtes. Mais attention, son don pourrait bien la placer entre le marteau et l'enclume...

 

Ma rencontre avec le roman japonais ayant été un franc succès (cf les Douzes Royaumes), voilà que je remet ça ! Et je ne l'ai pas regretté un seul instant. Ce récit en deux tomes a été un vrai coup de coeur (oui j'accumule en ce moment, et ça fait très plaisir !).

 

la_charmeuse_de_b_tes-01.jpgJ'ai enfin trouvé ce que j'avais cherché dans la belle fauconnière de M Z Bradley : à savoir une histoire de coeur entre l'animal et l'homme. Un histoire sensible, pleine de tendresse. C'est sans doute le gros point fort du livre : on se met tout de suite à la place d'Erin ; on tremble avec elle, on pleure avec elle, on respire la beauté de la nature avec elle.

Cela faisait lontemps que je n'avais pas plongé comme cela dans l'émotion du personnage, au point que la fin a été vraiment perturbante : quelques chapitres sont moroses, franchement Erin me faisait de la peine et je n'étais pas du tout d'accord avec ses pensées pessimistes sur son rapport avec les animaux, et puis la fin, mais quelle fin ! Une bouffée d'air qui remonte le moral, fait chaud au coeur et transporte loin. J'en ai eu les larmes aux yeux. C'était beau !

 

Que dire d'autre ? J'ai une nouvelle fois aimé cette mythologie japonaise très riche pleine d'esprits, d'animaux-dieux, de reines maudites, de légendes oubliés, de traditions... Les Tôdas sont en fait des dragons chinois : long serpent immense à cornes. Et les Ojû... je laisse la surprise ^^ Ils sont juste trop beaux !  La faune, aussi bien que les paysages, sont rendus par des descriptions poétique qui font rêver. Ce récit invite à contempler la beauté de la nature et à s'émerveiller. Mieux, il critique la domination de l'homme sur la nature, et promeut l'amour et la paix.

 

"la charmeuse de bêtes" possède aussi son intrigue, son suspens, et ses moments épiques comme toute bonne La-charmeuse-de-betes--t2-.giffantasy. Mais cela reste avant tout un roman initiatique, et à ce niveau Erin n'est pas aussi seule que Yôko : elle trouve diverses mentors, surtout le vieil apiculteur, qui sont de vrais personnes bourrés de gentillesses, et cela fait très plaisir !

 

Le seul petit bémol (mais vraiment parce que c'est moi), c'est à propos de cet esprit, bien asiatique si je peux me permettre, de sociétés de castes où la domination et la punition sont le pilier de la civilisation. J'avais déjà trouvé cet aspect là dans les Douzes Royaumes, et honnêtement je trouve ça dérangeant. Le poids des traditions, où il est normal de se faire condamner à mort (et de manière barbare) pour avoir commis une erreur, ça reste dans la gorge. Heureusement, Erin questionne ce système, et finit par le remettre en cause, mais ce n'est pas le sujet principal, et la critique, quelque soit l'oeuvre (du moins de ce que j'en connais) me semble quand même peu audacieuse. (curieusement je peux encore rapprocher tout ça avec la belle fauconnière, qui aura beau chercher une autre solution que le mariage forcé, finira par l'accepter).

A ce niveau, il me semble qu'il y a encore des progrès à faire, même si la position d'Erin indique bien que les mentalités évoluent dans le bon sens.

 

5/5 un récit initiatique émouvant, riche et tendre, que j'invite vivement à lire et à faire lire aux plus jeunes !

 

Et encore une fois je ne peux que souligner les superbes couvertures !

Avec tout ça je n'ai qu'un seul regret : celui de les avoir empruntés !!

 

Note : manga-news rapproche ce récit "des films d’animation de Hayao Miyazaki (Nausicaa, Princesse Mononoke…)".


CITRIQ

Commenter cet article

Sophie Hérisson 01/11/2014 20:14

J'ai adoré moi aussi cette série, même si j'avais du attendre pour lire le 2 et que j'étais un peu perdue !

Lael 01/11/2014 21:01



ah oui c'est pénible ça de lire en deux fois !



elodie 15/05/2012 18:14

Reste plus qu'à savoir quand aussi

elodie 14/05/2012 20:14

bonjour, j'ai découvert c'est roman il y a pas mal de temps maintenant et je me demandais si par hasard tu savais si une suite était prévue ? car j'avoue être resté sur a fin a la fin du 2 ... trop
de question son rester en suspend !!!

Lael 15/05/2012 17:43



Lors de ma chronique la suite n'était pas encore sortie. Je sais qu'elle existe en japonais, et je pense que milan la traduira aussi, en tout cas j'espère !



Lina Carmen 22/03/2012 17:36

Bouh!! il n'y avait pas d'exemplaire à la bibliothéque. Je suis triste, faudra que je l'achéte.
Bisous
Lina

Lael 22/03/2012 21:42



ne sois pas triste, comme ça tu pourras le relire et même le prêter ^^



Lina Carmen 21/03/2012 08:04

Bonjour ! Il a vraiment l'air super ce roman ! Moi qui aime le monde de Miyazaki, je pense que j'aimerai ! Je regarderai s'il y a un exemplaire à ma bibliothéque.
Bisous
Lina

Lael 22/03/2012 21:55



cool !