Lois liberticides et dérivés : ne fermons pas les yeux

Publié le par Lael

L'actualité, souvent, elle nous fait fuir : elle décrit un monde moche qu'on n'a pas envie de voir. Mais avant de tourner les talons, pensez à ceci : la connaissance est le premier pas vers la liberté. De plus, on ne peut lutter contre ce qu'on ne connait pas. Voici donc le dernier point sur la situation de nos libertés menacés.

 

Big brother en europe : après Acta, Loppsi... voilà Indect. Cette fois, c'est du très lourd : il s'agit d'une sorte de méga robot qui pourra analyser tout internet et nos ordinateurs, créant automatiquement des méga base de données, dont le but est bien sûr "la détection automatique des menaces, des comportements anormaux ou de violence."

Le pire étant peut être la totale léthargie des médias face à ce nouveau danger. Je me souviens très bien qu'à l'époque d'Hadopi, on disait déjà que ce n'était qu'une chimère cachant la forêt. Ces dernières années le confirment : les projets liberticides pullulent, de plus en plus virulents, et notre réactivité à été complètement émoussée par Hadopi. La plupart des gens dorment sans même savoir ce qui se prépare, et ne conaissent de tout ça que la propagande décriée d'Hadopi. Il faut être attentif et chercher l'information pour l'avoir. Combien sommes nous à faire la démarche ? Et encore, quand l'info est là !

 

Est on en train de voir notre vie privée disparaître ? Ou plutôt de ne pas voir, parce qu'on regarde ailleurs, les politiques et les médias jouant sur l'émotionnel du moment (l'affaire Merah) et la peur (de l'immigration, du terrorisme...) ? (A propos de Merah, l'ironie du sort est d'ailleurs qu'il n'a pas été identifié par une loi antiterroriste mais grâce à un logiciel libre ! Preuve s'il en est de la stupité de ces mesures qui sont inefficaces contre le terrorisme, mais très efficace pour nous fliquer)

On a eu très chaud avec la nouvelle carte d'identité biométrique. Elle est entrée en vigueur le 28 mars, mais sans le fichier des gens honnêtes qui a fait le tolé, le Conseil Constitutionnel ayant estimé que c'était contraire à la constitution. Ouf !

 

Malgré cette bonne nouvelle on ne doit pas relâcher notre attention.

Au Maroc, sept mois après l'entrée en vigueur de la nouvelle constitution, les autorités arrêtent des internautes pour avoir publiés des videos contre le roi sur internet. Entre un an et trois ans de prison ! Imaginez, si on faisait pareil en France avec ceux qui diffusent des pensées anti-sarko, il faudrait arrêter un tiers du pays XD

 

Enfin un documentaire de canal plus a sorti une affaire terrible : sous l'accord de Nicolas Sarkosy et Claude Guéant, Amesys, marchand d'arme français, a vendu des systèmes de surveillances "au nom de la lutte pour le terrorisme" à Khadafi, permettant au dictateur d'arrêter bon nombres de journalistes et bloggeurs libyens.  

Un article glaçant sur Owni, avec notamment un témoignage d'un écrivain et bloggeur torturé pour avoir "mis de l'huile sur le feu sur internet et le chaos dans le pays".Comme il l'explique dans le doc, il ne pouvait pas nier les faits puisqu'il y avait les preuves avec mail, log tchat and co.

Ce "projet de “surveillance massive” de l’Internet libyen (a été) pensé et conçu par les services de renseignement français comme un “test” susceptible d’être déployé ailleurs" : une  préquelle de ce qui nous attends ? 


PS : On peut voir le doc par ce lien (par contre l'image saute chez moi.) (y'a aussi des extraits sur l'article d'Owni)

PS2 : le téléphone portable peut être écouté même éteint !

PS3 : entendre Sarko clamer qu'il défend les droits de l'homme c'est honteux ><

 

Nous avons la chance d'être dans un pays qui, bien qu'étant dirigé par un état magouilleur et cherchant à serrer la vis, garde la liberté de parole.  

Alors soyons vigilants et relayons l'info : bon nombres de nos confrères n'ont pas cette liberté, et nous ne savons pas jusqu'à quand nous l'aurons !

 

finances-solaire.jpg

Pour finir sur une note un peu plus légère, voilà un strip qui m'a bien fait marrer, parut dans l'écolomag n°28.

 

je vous laisse aussi méditer ce proverbe :

 

"L'homme n'est pas fait pour construire des murs mais pour construire des ponts."

Lao-Tseu

 

Et pour se remonter le moral je vous invite à lire l'édito de l'écolomag !

Publié dans actu du monde réel

Commenter cet article

Guillaume44 06/04/2012 19:13

Tu devrais apprécier "La Zone du Dehors" si tu ne l'a pas déjà lu.

Lael 06/04/2012 22:18



je l'ai lu et j'ai adoré en effet. J'ai même acheté le grand format avec cd pour la collec^^



Grishka 05/04/2012 10:50

Bien flippant tout ça.

Y'avais eu pas mal de lièvres soulevés pendant les évennements en Tunisie aussi (voir à ce suje l'excellent site http://www.readwriteweb.fr/ , qui est malheureusement actuellement en
maintenance)

Le projet INDECT est un vieux fantasme liberticide, dont la variante américaine doit déjà être en place depuis quelques temps via le système ECHELON (http://fr.wikipedia.org/wiki/Echelon).

Ce qui est important : aujourd'hui internet peut s'apparenter à un pays : sans frontière, contenant le pire comme le meilleurs, permettant une communication, des échanges, des découvertes comme
jamais auparavant. Il faut préserver cet endroit, le garder libre de toute censure et tout contrôle, maintenir son rôle croissant de contre-pouvoir.

Lael 06/04/2012 22:19



bien dit^^



JainaXF 04/04/2012 18:21

Ca fait peur le nombre de projets de loi de ce genre qui ont été pondus ces dernières années...Il y a intérêt à rester mobiliser si on ne veut pas perdre notre liberté !

Lael 06/04/2012 22:18



tout à fait !