Bilan 2018 : des séries à ne pas louper, livres, festivals, cosplay, écriture ^^

Publié le par Lael Marguerite

Pour commencer ce traditionnel bilan de fin/début d'année, j'ai envie de vous convier à un bref retour sur les séries qui m'ont le plus marqués en 2018, et que bien sûr je vous invite chaudement à regarder !

Mon top 3, qui rejoint le panthéon des meilleures séries que j'ai pu voir depuis tant d'années (c'est dire si cette année à été un crû exceptionnel !) est...

Bilan 2018 : des séries à ne pas louper, livres, festivals, cosplay, écriture ^^

En number One, TRAVELERS (les voyageurs du temps en vf). Je suis actuellement en pleine hystérie avec la retour de la série sur Netflix avec sa saison 3 ! Je me suis revue les deux saisons précédentes avec grands plaisir, je suis encore retombée sous le charme ! 3 saisons actuellement (sans doute une quatrième, respectivement de 12, 12 et 10 épisodes)

De quoi ça parles ? Cette série réinvente le voyage dans le temps avec un concept original, celui de consciences envoyés dans le passé. Travelers se focalise sur le point de vue de ces personnes qui, en voulant sauver notre monde qui court à sa perte, redécouvre ce que c'est de vivre. Série intimiste et sensible, à l'image léchée et esthétique, et aux thèmes centraux de l'autodétermination et du libre arbitre, c'est vraiment un gros coup de coeur, le genre de série qui ne laisse pas indifférent. Seul bémol : à partir de la saison 2 le choix d'avoir mis plus d'action et plus d'intrigues complique un peu excessivement l'histoire, au détriment du développement des personnages. La saison 3 semble amplifier encore le phénomène (je n'en ai vu que la moitié), avec seulement 10 épisodes, et dans le coup je trouve que la série perd en qualité, mon top du top étant à mes yeux la parfaite saison 1. Une série qui malgré donc ces quelques défauts m'a vraiment touché et garde son 5/5 que je lui avait déjà décerné en janvier : critique ici.

Toujours dans la SF, gros gros coup de coeur pour l'animé STEINS;GATES qui se fait carrément une 1ère place ex aequo dans mon top animes auprès de Fairy Tail, du jamais vu !!

De quoi ça parles ? Alors j'en ferais une critique plus longue j'espère car c'est toute une saga qui s'est déclinée sur plusieurs supports, mais pour en rester à l'animé original, il s'agit d'un scientifique fou autoproclamé, paranoïaque sur les bords, qui un jour invente une machine permettant d'envoyer un mail dans le passé. Il envoie le premier par hasard, alors qu'il vient de trouver une scientifique assassinée. A ce moment là les choses commencent à changer, car la scientifique est toujours en vie, et  les expériences du "héros" lui attirent des ennuis, menaçant sa vie et celle de ses proches. (C'est difficile de ne pas en dire trop alors soyez conciliant avec mon résumé ^^) Steins;gates est une série faisant la part belle à la culture geek et moe d'akihabara à Tokyo, cela lui donne un ton très particulier où les personnages discutent avec leurs propres codes, et il est parfois un peu dur de rentrer dans leurs délires (ce qui rend les premiers épisodes un peu abruptes) (et c'est bien le seul "défaut" de la série). Appuyée par un graphique tout aussi particulier, la série est symbolisée à juste titre par un rouage d'horlogerie : rarement je n'ai vu une maîtrise narrative aussi parfaite, chaque détail à son importance, et c'est un défi extrêmement pointu lorsqu'on parle voyages dans le temps. Les personnages excentriques sont tous émouvants à leurs manières, le "héros" qui est pris au tripe par tout ce qu'il vit est très expressif et d'une manière assez réaliste pour que l'on soit bouleversé avec lui. Je vous le dit, ces 25 épisodes ne vont laisseront pas indemnes ! Un très gros 5/5.

Enfin je terminerais avec une comédie ENORME, THE GOOD PLACE, c'est simple je n'ai pas vu une comédie fantastique aussi barrée et drôle depuis... depuis... Pushing daisies, et encore je préfère TGP. Notamment par ce que le scénario, déjà furieusement inventif au départ, ne reste par sur ses lauriers et se réinvente sans cesse... Je suis rarement adepte des comédies (je dois compter ça sur les doigts d'UNE main), mais celle là est vraiment exceptionnelle ! La série commence par l'arrivée d'Eleanor au "bon endroit" après sa mort, sauf qu'elle se dit qu'elle n'y a pas sa place car c'était une fille très égoïste sur Terre, et elle essaye donc de le cacher pour ne pas finir au "mauvais endroit". Mais ça, ce n'est que le tout début de l'histoire !

Les personnages sont tous excellents dans leurs rôles, et la série est non seulement drôle mais intelligente : la question de la notion de "bonne personne" est interrogée sous tous les angles, et on a même le droit à des cours des philo ! Actuellement à la saison 3, la série s'est plutot bonifiée avec le temps, ce qui fait que le 3/5 que je lui avait décernée lors de ma première découverte (aussi en janvier, voir chronique plus complète ici), se transforme en un 4/5. Seul bémol pour moi : à ne pas mettre entre toutes les mains, parfois un peu trop scatologique, gore ou sexuel (un peu à la mode de Misfits qui va certes beaucoup plus loin, je ne suis pas trop adepte lorsque les séries sont vraiment sans limites).

Les séries qui m'ont aussi marquées cette années sont : Touch (enquête/fantastique), Ascension (SF), et Bodygard (Thriller que je viens de finir, petite chronique à venir).

A noter que toutes ces séries sont disponibles sur Netflix. Je dois avouer que depuis que j'ai pris l'abonnement pour voir Star trek Discovery (dont la saison 2 revient mi-janvier, que ne ferais-je pas par curiosité trekkie, parce que franchement le fond de cette série ce n'est pas du tout le Star Trek d'avant, le Star Trek que j'aime optimiste et humain, mais l'inverse), bref je n'ai pas regretté un seul instant et la plateforme correspond bien à mes appétits de sérievore :D

Et le reste ?

Je ne parlerais pas film, puisque aucun ne m'a particulièrement marqué cette année. Côté livres le bilan ne pèse pas lourd :

-un seul livre critiqué, la main gauche de la nuit, intéressant mais assez spécial et compliqué.

-J'ai aussi lu La patrouille du temps tome 1 de Poul Anderson : les nouvelles se mangent comme des bonbons, le wikipédia ouvert à côté pour apprendre pleins de trucs sur l'Histoire (je trouve que l'auteur n'est pas hyper clair sur les contextes historiques).

Bilan 2018 : des séries à ne pas louper, livres, festivals, cosplay, écriture ^^

-J'en suis au troisième volume des Cités des Anciens de Robin Hobb grâce à la médiathèque, et j'ai décidé de lâcher l'affaire. Le style est fluide et agréable, c'était plaisant de découvrir l'autrice du célèbre assassin royal ; j'ai aimé aussi l'univers avec des dragons au cycle de vie imaginatif. Mais pouvoir résumer l'intrigue de deux gros volumes en trois lignes ce n'est pas possible, l'univers du Désert des Pluies a son charme mais faut pas abuser... revisiter la même scène sous trois angles, plus les descriptions : disons vingts pages par scène, c'est trop ! Et puis sur les deux "héroïnes", celle qui prend les trois-quarts de l'histoire me sort par les yeux, Alise, encore et toujours la pauvre femme qui se rend compte qu'elle a été brimée toute sa vie, et que, omg, elle ose tenter autre chose, penser à elle... Alors d'un côté sa psychologie est bien faite (vu le nombres de pages y'a intérêt), et on comprend bien comment son mari est un manipulateur destructeur, mais j'ai juste envie de foutre des baffes à tous les personnages (oui parce que l'autre héroïne, bien que farouche, se libère elle aussi d'une certaine façon de ses codes sociaux -et se fait aussi manipuler histoire de changer). C'est pour ça que je ne lis plus de fantasy, ce schéma là me donne une réaction de rejet épidermique, on est en 2018 bon sang (le livre est de 2010), il serait temps de raconter autre chose que des femmes cherchant à se faire une place dans un monde d'hommes ! Puisqu'il y a 7 tomes à cette saga, j'ai décidé donc d'arrêter là l'hémorragie avant que je ne décède lol

-J'ai aussi presque fini Les Enfants du Passé de Luce Basseterre, j'ai adoré et je vois bien que je procrastine la fin pour ne pas faire de chronique, j'ai du mal à blogger ces derniers temps "-_-

-Même côté mangas c'est presque la panne. J'ai fini la saga Lovely love lie grâce à la médiathèque, et je regrette de ne pas avoir la motivation de vous en parler longuement parce que j'ai beaucoup aimé ce shojo mature mêlant amour et musique.

2018 ça a été aussi quatres conventions : premier Herofestival de Grenoble, un retour à la Japan Touch, un stand et animation à Lyon Hanabi, et enfin la découverte des Aventuriales de Ménétrol. Mon plus beau souvenir va pour cette dernière convention, étant donné qu'il y avait une super ambiance, que je me suis bien amusée sur scène, j'ai remporté un prix prestation avec mon nouveau cosplay entièrement couture d'Odette, j'ai enfin rencontré Escroc griffe etc ! Vous pouvez d'ailleurs voir dans mon compte rendu ma prestation au concours.

Cela m'amène à mon bilan cosplay : j'ai pu ramener pas mal de photos de Grenoble de ma version 2 de Nariko, et je suis contente de m'être sentie bien dans mon dernier cosplay d'Odette (je suis encore entrain de traiter les photos pour les rassembler dans un article mais certaines sont déjà sur FB).

Bilan 2018 : des séries à ne pas louper, livres, festivals, cosplay, écriture ^^
Bilan 2018 : des séries à ne pas louper, livres, festivals, cosplay, écriture ^^

Tout fait par mes petites mains héhé ! Je rappelle d'ailleurs que j'ai fait un tutoriel pour ce qui est le plus casse-tête, faire des surbottes avec un tissus non extensibles ! N'hésitez pas à refiler l'astuce à vos amis cosplayeurs.

Je n'ai qu'une envie, continuer, en faire encore plus lol ! Déjà j'ai acheté pleins de perruques et j'ai du boulot pour les styliser (pour ne pas faire de couleurs de cheveux. Mais je n'ai pas d'expérience là dedans et rien qu'en essayant de coiffer la perruque violette pour Odette je sens que je vais grave galérer XD )

Mes deux prochains projets sont les suivants :

Bilan 2018 : des séries à ne pas louper, livres, festivals, cosplay, écriture ^^

Après, tout est une question de temps, faire un cosplay prend beaucoup, beaucoup de temps, tout comme écrire ou dessiner, et je tâche de continuer à écrire encore plus. Cela se fera (se fait ?) au détriment de mon blog je crois, mais on ne peut pas être partout ! 

D'ailleurs pour mon roman, cette année j'ai fait une pause de plusieurs mois, déjà parce que j'étais dans un passage trop compliqué où il fallait que je prenne du recul pour savoir où j'allais, ensuite parce que c'est tombé sur la confection de mon cosplay d'Odette, enfin parce que c'était une période difficile dans ma vie perso (bon ça l'est toujours mais jvais tâcher de ne pas m'épancher). Bref, j'ai renoué avec l'écriture par des nouvelles pour des appels à textes (on croise les doigts !), et en ce mois de décembre je me suis remise à mon roman en, déjà relisant tout, corrigeant un peu au passage, et maintenant que je suis bien dedans je reprends l'écriture proprement dite, avec le compteur de signes qui s'élève houhou ^^ Cela reste un peu laborieux parce que j'ai un sacré paquet de peurs à gérer, mais ça redémarre et ça c'est cool !

Voilà merci à tous les courageux qui ont lus jusque là lol Je nous souhaites à tous le meilleur pour cette nouvelle année 2019 !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fanarie 16/01/2019 21:10

Bon la bonne année, je te l'ai déjà souhaité avec le post précédent donc je n'y reviendrai pas.
Côté série je suis d'accord avec toi, sauf pour Touch que je ne connais pas, je serais donc bien en mal d'avoir un avis.
Sinon je rajouterai une petite note sur Bodygard, dans lequel j'ai eu beaucoup de mal avec l'accent écossais du "héro", étrange je ne m'en étais pas rendu compte dans Game of Throne ; et puis ça reste un peu violent quand même, à ne donc pas mettre devant tous les yeux.
Et pour Ascension, je dois avouer que le **spoiler** de mi-saison était assez inattendu, mais plus que crédible et cohérent, par contre pour la fin je ne sais qu'en penser.
Et au plaisir de te lire quand tu auras fini la rédaction de ta nouvelle.